5 conseils pour choisir un purificateur d’air adapté à vos besoins

Denis Lupin
26 juin 2023
Temps de lecture : 3 minutes
choisir un purificateur d'air

Face à la pollution atmosphérique et aux allergènes présents dans l’air intérieur, de plus en plus de personnes se tournent vers les purificateurs d’air. Ces appareils permettent de filtrer et nettoyer l’air ambiant pour améliorer la qualité de vie et prévenir des problèmes de santé liés à la respiration. Cependant, face à la multitude de modèles disponibles sur le marché, il peut être difficile de trouver celui qui convient le mieux à ses besoins. Voici donc 5 conseils pour vous aider à choisir votre purificateur d’air :

1. Évaluez vos besoins en matière de purification d’air

Avant de vous lancer dans l’achat d’un purificateur d’air, prenez le temps d’identifier les problèmes spécifiques que vous rencontrez dans votre environnement intérieur. Il est essentiel de trouver un modèle adapté à vos besoins pour obtenir une efficacité optimale.

Allergies et asthme

Si vous souffrez d’allergies ou d’asthme, recherchez un purificateur d’air équipé d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) capable de capturer les particules ultra-fines telles que les pollens, les acariens et les spores de moisissures. Cette technologie est reconnue pour sa grande efficacité dans la filtration des allergènes.

A lire aussi :   Guide pour créer un bureau cosy et luxueux avec une chaise de bureau en cuir

Problèmes d’odeurs et de fumées

Si vous êtes sensibles aux odeurs ou si vous vivez dans un environnement enfumé (fumée de cigarette, cheminée), optez pour un purificateur d’air muni d’un filtre à charbon actif. Ce type de filtre est capable d’éliminer les odeurs et les gaz présents dans l’air.

2. Choisissez la capacité de filtration adaptée à la taille de votre pièce

Un purificateur d’air doit être adapté à la taille de la pièce dans laquelle il sera installé. La capacité de filtration d’un appareil est généralement indiquée en CADR (Clean Air Delivery Rate), qui mesure le volume d’air purifié par minute. Plus le CADR est élevé, plus l’appareil est performant. Il est recommandé de choisir un purificateur dont le CADR est supérieur à deux tiers de la surface de la pièce à traiter.


Exemple :

  • Pour une pièce de 30m², choisissez un purificateur avec un CADR d’au moins 20m³/min (soit 1200m³/h).
A lire aussi :   L’isolant en verre cellulaire : les pour et les contre !

3. Comparez les différents procédés de purification

Il existe plusieurs technologies de purification d’air, chacune ayant ses avantages et inconvénients. Voici un aperçu des principaux procédés disponibles sur le marché :

Filtration mécanique

Ce système consiste à faire passer l’air à travers un ou plusieurs filtres pour capturer les particules en suspension. Les filtres HEPA et à charbon actif font partie de cette catégorie.

On vous conseille également de consulter ce comparatif avec test réalisé par Lavelab pour bien comparer les modèles disponibles.

Ionisation

L’ioniseur produit des ions négatifs qui se fixent aux particules présentes dans l’air, rendant ces dernières plus lourdes et les faisant tomber au sol ou sur une plaque collectrice. Ce procédé est généralement moins efficace que la filtration mécanique pour éliminer les particules ultra-fines.

Photocatalyse

La photocatalyse utilise la lumière UV pour décomposer les polluants organiques volatils (COV) et autres substances chimiques en molécules inoffensives. Cette technologie est surtout efficace contre les odeurs et les gaz.


A lire aussi :   Les tables basses Maison du Monde : élégance et fonctionnalité pour votre salon

4. Prenez en compte le bruit et la consommation d’énergie

Le niveau sonore d’un purificateur d’air peut rapidement devenir un critère important, surtout si vous comptez l’utiliser dans une chambre à coucher ou un espace de travail. Privilégiez les modèles dont le niveau sonore ne dépasse pas 50dB en mode silencieux. De même, vérifiez la consommation d’énergie de l’appareil et préférez ceux labellisés Energy Star, qui garantissent une consommation électrique optimisée.

5. Renseignez-vous sur l’entretien et le coût des consommables

Un purificateur d’air nécessite un entretien régulier pour conserver son efficacité. Les filtres doivent être changés selon les recommandations du fabricant, généralement tous les 6 à 12 mois pour un filtre HEPA et tous les 3 à 6 mois pour un filtre à charbon actif. Le coût des consommables peut varier en fonction des modèles. Pensez donc à vous renseigner sur le des filtres de remplacement et à vérifier si l’appareil dispose d’un indicateur de changement de filtre.

En suivant ces conseils, vous serez mieux équipé pour choisir le purificateur d’air qui répondra à vos besoins et vous assurera une meilleure qualité de vie au quotidien.Télécharger PDF

4.5/5 – (22 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • 109378.jpg

    Les avancées technologiques dans le chauffage résidentiel

  • 108549.jpg

    Construire une maison écologique : guide pour un projet sur mesure

  • photo 1638564944112 4fd106e598d3

    Le carport en bois : un choix plus respectueux de l’environnement pour protéger sa voiture

  • prix panneaux solaires pour 150m2

    Quel est le prix des panneaux solaires pour une maison de 150 m² ?

  • 106049.jpg

    Tout savoir sur les systèmes de verrouillage avec digicode pour la maison

  • 106266.jpg

    La gestion d’un cas de loyer impayé : les étapes clés avec votre assurance

  • 593830f68a49b301f1376749771da84a

    Rénovation de maison : pourquoi changer vos menuiseries ?

  • 105059.jpg

    Aménagement de maison : le choix d’équipements sanitaires accessibles aux PMR

  • 6630a9fe8abf3 grillage rigide jardin

    Guide complet pour acheter des panneaux de grillage rigide

  • 103789.jpg

    L’expert en bâtiment, votre allié pour un projet de construction sans faille

  • assurance habitation jeune actif

    Maîtriser l’assurance habitation pour les jeunes actifs : Trois conseils clés

  • cheminee centrale central fireplace focus creation img98815b04094a406f 4 4300 1 c1d61ef

    Choisir une cheminée centrale : critères et conseils