On vous dévoile les aides à la rénovation énergétique les plus avantageuses

Le gouvernement a mis en place il y a quelques années déjà des dispositifs d’aide financière afin d’encourager la consommation d’énergie renouvelable, mais aussi pour faire des économies énergétiques. Ces aides permettent au propriétaire d’effectuer des travaux de rénovation énergétique plus facilement sur le plan financier.

rénovation énergétique

Si vous voulez aussi lancer votre projet de rénovation énergétique, voici les programmes d’aide financière qui pourraient vous intéresser.

L’aide à la rénovation énergétique Ma Prime Renov

Ce programme d’aide financière est surtout destiné aux propriétaires et aux bailleurs qui souhaitent effectuer une rénovation énergétique au niveau de leur résidence principale. La prime du dispositif Ma Prime Renov est distribuée par l’ANAH en fusion de 30 % avec le CITE, soit le Crédit d’Impôt de Transition énergétique.

Pour bénéficier de cette aide, il faut cependant répondre à quelques exigences. Ainsi, il faut que la résidence soit :

  • Construite depuis plus de 15 ans ;
  • Occupées pendant un minimum de 8 mois par an.

Ces conditions générales sont parfois exemptées dans certains cas. Vous pouvez par exemple bénéficier de l’aide Ma Prime Renov même si votre logement date de plus de 2 ans seulement. Ceci dit, cela n’est possible que dans le cadre d’une rénovation de chauffage où le changement d’une chaudière à fioul s’impose.

A lire aussi :   Découvrez les avantages et les inconvénients de l’isolation par l’extérieur !

Notez qu’il y a aussi d’autres conditions à prendre en considération. En ce qui concerne le montant de la prime, il est calculé en fonction des revenus de foyers avec un plafond pour chaque type de rénovation énergétique. Le changement de la chaudière à fioul vers une chaudière à énergie renouvelable peut par exemple bénéficier d’une prime de 1 000 €.

L’aide à la rénovation énergétique La Prime Autoconsommation

Cette aide financière vise à encourager la consommation énergétique plus responsable et écologique. Ainsi, elle est destinée à tous ceux qui souhaitent passer à une consommation énergétique renouvelable et changer leur source d’énergie en installant des panneaux photovoltaïques.

La prime Autoconsommation leur permet alors de bénéficier d’une aide pour réduire les frais de rénovations effectuées grâce à des chèques énergie qui varient en fonction de la puissance de l’installation photovoltaïque. Pour l’année 2022, le montant des primes a été fixé comme suit :

  • Une puissance Inférieure ou égale à 3 kWc : 380 €/kWc ;
  • Une puissance de 3 à 9 kWc : 290 €/kWc ;
  • Une puissance de 9 à 36 kWc : 160 €/kWc ;
  • Une puissance de 36 à 100 kWc : 80 €/kWc.

A lire aussi :   Quels sont les aides actuelles pour ceux qui se chauffent au bois ? Pouvez-vous en profiter ?

L’aide à la rénovation énergétique Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce dispositif d’aide à la rénovation est destiné à ceux qui nécessitent un prêt afin d’entamer des travaux de rénovation énergétique. Il leur permet alors de bénéficier d’un prêt sans avance et avec un taux d’intérêt à zéro. Le montant du prêt varie entre 7 000 € et 50 000 € en fonction des travaux, à savoir :

  • Rénovation avec plus de 35 % d’économie : jusqu’à 50 000 € ;
  • 3 travaux ou plus d’optimisation de performance : jusqu’à 30 000 € ;
  • 2 travaux d’optimisation : jusqu’à 25 000 € ;
  • Poste de travaux : 15 000 € ;
  • Remplacement de fenêtre : jusqu’à 7 000 €.
4.4/5 - (25 votes)

Écrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !