Calathea, comment bien l’entretenir ?

calathea
calathea

La famille Calathea compte de très belles plantes du monde végétal. Ces plantes tropicales doivent être dans certaines conditions pour bien s’épanouir. Il est également nécessaire de placer ces plantes dans des conditions adéquates pour faciliter leur entretien. C’est seulement en suivant ces directives que vous pourrez profiter de votre plante beaucoup plus longtemps.

Quel est le type de sol adapté au calathea ?

Le calathea est originaire d’Amérique du Sud. C’est sûrement pour cette raison que cette plante a besoin de beaucoup d’humidité. Il est donc nécessaire de mettre cette herbe au niveau d’une terre qui retient beaucoup d’eau.

Nous vous recommandons de vous orienter vers une terre composée d’un mélange de terreau de préférence tourbeux. L’idéal reste d’opter pour un terreau léger et aéré. Vous pouvez également utiliser un mélange adapté aux violettes africaines.

Dans certains cas de figure, une mousse de coco ou une mousse de tourbe peuvent également faire l’affaire. Il est vrai que le calathea préfère les milieux humides. Cependant, ce n’est pas une raison pour mettre cette plante dans un sol trop humide, voire saturé.

A lire aussi :   De quelle formation a-t-on besoin pour devenir un jardinier professionnel ?

En effet, dans de telles conditions, les racines de cette plante peuvent pourrir. Nous vous recommandons donc de choisir un pot avec des trous de drainage au fond pour votre plante.

Pour mieux profiter du calathea, il est conseillé de le placer dans un milieu acide. Tournez-vous donc vers des sols légèrement acides. L’idéal serait de planter cette herbe dans un sol dont le pH se situe aux alentours de 6,5.

demandez 3 devis travaux gratuits

Pour résumer, voilà les conditions adaptées pour le calathea :

  • Le sol doit être assez humide, car la plante est originaire d’Amérique du Sud.
  • Même si le sol doit être humide, il ne faut pas qu’il soit saturé. Sinon, vous risquez de voir les racines de votre plante se pourrir.
  • Optez pour un sol légèrement acide dont le pH est situé autour de 6,5.

En suivant ces conditions, vous avez les chances de voir votre plante perdurer. Néanmoins, à part ces conditions, il est nécessaire de suivre d’autres directives pour un meilleur entretien de votre plante.

Comment bien arroser un calathea ?

Le calathea est une plante qui a un grand besoin d’eau. Pour son épanouissement, il est donc nécessaire de maintenir la plante dans un milieu humide, mais pas saturé.

A lire aussi :   Des conseils de jardinage pour vous aider à réussir vos plantations

Pour satisfaire le besoin de la plante en eau, il est donc nécessaire de l’arroser tous les deux jours. La fréquence d’arrosage va dépendre de l’environnement de votre domicile.

Si le milieu de vie de la plante est assez humide, vous pouvez réduire la fréquence d’arrosage à une fois par semaine ou même à une fois toutes les deux semaines. L’important est de suivre de près l’état du calathea. Vous devez veiller à ce que la plante ne se dessèche jamais.

Vous devez prêter attention aux bords des feuilles de la plante. Si vous constatez que les bords des feuilles flétrissent ou brunissent alors cela veut dire que la plante n’est pas bien arrosée. Vous devez donc augmenter la fréquence des arrosages.

Certains minéraux présents dans l’eau (de robinet) servant à arroser la plante peuvent provoquer son jaunissement. L’idéal pour éviter ce désagrément serait de vous servir de l’eau de pluie pour arroser le calathea. Dans le cas de figure où vous utilisez l’eau de robinet, il sera nécessaire de la filtrer.

A lire aussi :   3 Livres de jardinage pour les enfants

La méthode à suivre revient à mettre l’eau de robinet dans un récipient. Ensuite, vous devez laisser l’eau à l’air libre durant toute la nuit. Cette opération aura pour but de procéder à l’évaporation du chlore.

Quelle est la température idéale pour le calathea ?

Si vous souhaitez avoir un calathea durable et en bonne santé, alors il serait idéal de maintenir la plante dans un milieu chaud. Veillez donc à placer la plante dans un milieu où il fait assez chaud dans votre domicile.

Les températures variantes entre 20 et 30 degrés Celsius sont idéales pour le calathea. Il est utile de préciser que le calathea peut également supporter des températures un peu plus basses.

Cette plante peut donc parfaitement s’épanouir dans un milieu dont la température est à 15 °C. Cependant, vous devez veiller à ne pas mettre la plante dans un milieu dont la température est inférieure à 15 °C.

Ecrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !