Comment installer un éclairage extérieur dans votre jardin

Angélique Lastouffe
26 septembre 2022
Temps de lecture : 2 minutes
installer un eclairage exterieur dans votre jardin.jpg

Des fois, il suffit d’une once de luminosité pour mettre en valeur un jardin. Mais l’éclairage extérieur ne se limite pas à jouer un rôle décoratif. Vos lampes et lampadaires éclairent vos soirées nocturnes organisées en extérieur. En soirée, leur lumière vous guide vers votre domicile depuis le portail jusqu’à la porte. Si vous avez acheté des lampadaires de jardin pour éclairer votre extérieur, référez-vous à ce guide pour connaître les étapes nécessaires à leur installation.

1. Définir les points d’éclairage

Dessinez sur une feuille blanche la disposition extérieure de votre propriété. Un simple croquis suffira certainement pour vous donner une idée sur les points à éclairer. Pour repérer facilement les points d’éclairage, dessinez d’abord :

  • Votre lieu d’habitation ;
  • Le coin où se trouvent la ou les bornes électriques ;
  • Les différents éléments qui composent votre jardin (point d’eau, allées, arbres, chalet…) ;

Puis, choisissez les points d’installation des lampadaires de jardin dans votre cour. En même temps, imaginez comment seront disposés les câbles d’alimentation électrique de vos dispositifs d’éclairage. En réalisant ce croquis, vous avez une idée de la longueur idéale de vos câbles et des outils nécessaires à votre installation.

2. Déterminer le passage des prises électriques pour l’alimentation des lampadaires

Poursuivez la réalisation de votre dessin en indiquant où se trouvent les prises extérieures qui alimentent chaque lampadaire de jardin. N’hésitez pas à tester la longueur de vos câbles en vue d’obtenir des mesures exactes pour la longueur de vos câbles. Pensez à éviter certaines zones, comme celles qui sont souvent exposées à l’eau et à l’humidité pour éviter d’endommager vos dispositifs d’éclairage extérieur.

A lire aussi :   Comment bénéficier d’une aide au jardinage

N’oubliez pas d’installer des disjoncteurs de 30 mA afin de mieux protéger vos installations. Pour les modèles équipés de transformateurs, ils doivent profiter d’un indice de protection IP66 ou IP44. Ce dernier garantit leur résistance à l’humidité. Il est préférable d’avoir des prises parafoudres afin de renforcer la sécurité de toutes vos installations.


3. Effectuer les raccordements nécessaires

  • Creusez de petits tunnels (60 cm de profondeur environ) pouvant accueillir vos câbles ;
  • Recouvrez le fond avec du sable ;
  • Couvrez les tranchées à l’aide d’une gaine de protection flexible ;
  • Installez les câbles tout au long des tranchées ;
  • Recouvrez le tout à l’aide de sable et de terre ;
  • Sécurisez le câblage en posant un grillage d’avertissement de risques d’électrocution à proximité.

4. Installer les dispositifs d’éclairage

Pour que vos lampadaires de jardin soient parfaitement ancrés dans la terre, faites couler du béton dans un trou creusé à 30 cm de profondeur. Effectuez cette étape à plusieurs mètres de la gaine électrique si possible. Puis, patientez jusqu’à ce que le béton sèche. Ensuite, percez la base avant d’y fixer le support de votre lampadaire. Effectuez le raccordement de vos dispositifs d’éclairage avec les câbles électriques préalablement installés.

Préférez réaliser une tranchée en dehors de votre pelouse pour éviter d’endommager cette dernière. De cette façon, les travaux d’aménagement et de décoration de votre extérieur seront simplifiés. D’autant plus que vous avez la possibilité de profiter pleinement de votre pelouse, même sous la pluie. C’est aussi une manière de préserver la longévité de vos gaines.

A lire aussi :   La salicorne : la plante étonnante aux multiples bienfaits

Si vous installez plusieurs lampadaires de jardin en même temps, choisissez l’un de ces deux types de montage :

  • Utiliser une douille adéquate pour raccorder tous les lampadaires ;
  • Raccorder les lampadaires à l’aide de longs câbles ;
  • Alimenter les lampadaires à l’aide de plusieurs bornes électriques ;
  • Installer une boîte de dérivation.

Ce sont des consignes d’installation basiques. Le mode d’installation de dispositifs d’éclairage extérieur peut aussi dépendre du type d’éclairage (spot enterré, lumière solaire, branchée sur prise, etc.).

4.2/5 – (17 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • 109378.jpg

    Les avancées technologiques dans le chauffage résidentiel

  • 108549.jpg

    Construire une maison écologique : guide pour un projet sur mesure

  • photo 1638564944112 4fd106e598d3

    Le carport en bois : un choix plus respectueux de l’environnement pour protéger sa voiture

  • prix panneaux solaires pour 150m2

    Quel est le prix des panneaux solaires pour une maison de 150 m² ?

  • 106049.jpg

    Tout savoir sur les systèmes de verrouillage avec digicode pour la maison

  • 106266.jpg

    La gestion d’un cas de loyer impayé : les étapes clés avec votre assurance

  • 593830f68a49b301f1376749771da84a

    Rénovation de maison : pourquoi changer vos menuiseries ?

  • 105059.jpg

    Aménagement de maison : le choix d’équipements sanitaires accessibles aux PMR

  • 6630a9fe8abf3 grillage rigide jardin

    Guide complet pour acheter des panneaux de grillage rigide

  • 103789.jpg

    L’expert en bâtiment, votre allié pour un projet de construction sans faille

  • assurance habitation jeune actif

    Maîtriser l’assurance habitation pour les jeunes actifs : Trois conseils clés

  • cheminee centrale central fireplace focus creation img98815b04094a406f 4 4300 1 c1d61ef

    Choisir une cheminée centrale : critères et conseils