4 méthodes pour isoler vos combles perdus

matériaux d'isolation
matériaux d'isolation

L’isolation des combles perdus n’est peut-être pas obligatoire, mais elle est très avantageuse en matière de confort et de consommation énergétique. En effet, une bonne isolation des combles permet de réduire les fuites thermiques et d’avoir une meilleure distribution thermique tout au long de l’année.

Si vous n’avez pas procédé à l’isolation de vos combles, pensez à le faire. Voici pour vous aider les méthodes d’isolation les plus utilisées.

L’isolation des combles perdus avec soufflage

La méthode de soufflage est la technique d’isolation idéale pour les combles perdus, car elle est plus adaptée à ces endroits difficilement accessibles. En effet, elle permet d’atteindre les coins des combles et de les couvrir de matériau isolant plus efficacement. Elle est également plus avantageuse, car sa pose ne nécessite pas de se déplacer au niveau des combles perdus puisqu’il suffit d’une trappe pour appliquer un soufflage d’isolation.

Comme l’indique son appellation, cette méthode repose sur l’application de l’isolant par le biais d’un appareil spécial qui va souffler le matériau sur la surface nécessaire. La souffleuse ou la cardeuse va effectivement broyer l’isolant en mousse pour l’injecter ensuite dans vos combles perdus.

A lire aussi :   Isolation thermique : les meilleurs moyens d’isoler votre maison

L’isolation par soufflage repose généralement sur les isolants minéraux comme :

  • La laine de verre ;
  • La ouate de cellulose.

L’isolation des combles perdus par méthode d’épandage

La méthode d’épandage se rapproche de la méthode de soufflage, avec pour seule différence le mode d’application. En effet, l’épandage repose aussi sur une machine qui va réduire le matériau isolant en flocons. Toutefois, la pose ne va pas se faire par le biais de l’appareil puisqu’il faut faire la pose manuellement puis d’être nivelé à l’aide d’un râteau. Pour cela, l’isolant doit être acheté en vrac et vous avez le choix entre différents matériaux comme :

  • La ouate de cellulose ;
  • La laine de mouton ;
  • La laine de chanvre ;
  • La laine de roche.

Ceci dit, étant donné que l’épandage se fait manuellement, il ne peut être appliqué que dans les combles perdus accessibles.

L’isolation des combles perdus avec des isolants à dérouler

Cette méthode est, elle aussi, plus adaptée au comble perdus accessibles puisqu’elle repose sur l’application manuelle d’un tapis isolant. Ce dernier doit être déposé sur la surface en double couche de manière opposée afin d’optimiser l’isolation thermique et l’étanchéité.

A lire aussi :   Découvrez les avantages et les inconvénients de l’isolation par l’extérieur !

Notez que pour une meilleure isolation des combles perdus, il est vivement conseillé de commencer par une première couche de pare-vapeur. Ce dernier va également améliorer l’étanchéité et éviter tout problème lié à l’infiltration d’eau et d’humidité. Les isolants légers à dérouler sont généralement conçus à l’aide de matériaux isolants de provenance minérale qui sont d’ailleurs plus accessibles comme :

  • La laine de roche ;
  • La laine de verre.

L’isolation de combles perdus avec des panneaux

La dernière technique d’isolation adaptée aux combles perdus est l’utilisation de panneaux d’isolation qui sont commercialisés sous deux formes, soit en panneaux rigides ou semi-rigides. Cette méthode consiste à fixer des panneaux isolants directement sur la surface. Ceci dit, malgré la facilité de la pose, cette technique demeure la moins utilisée dans l’isolation des combles perdus à cause de son coût plus onéreux que celui des méthodes précédentes.

4.6/5 - (11 votes)

Écrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !