Les meilleures méthodes pour baisser le pH d’un spa

Angélique Lastouffe
1 juin 2023
Temps de lecture : 3 minutes
plastic,waste,recycling,pile,garbage,trash,bin,pet bottles,techn

Le maintien du bon équilibre chimique de l’eau est essentiel pour profiter pleinement d’un spa. Un des éléments clés à surveiller est le niveau du pH, qui peut affecter tant la qualité de l’eau que les équipements du spa. Dans cet article, nous vous expliquerons comment baisser efficacement le pH d’un spa en utilisant différentes méthodes, notamment avec des produits spécifiques, des solutions naturelles et des ajustements dans l’entretien quotidien.

Comprendre l’importance du pH dans un spa

Le pH est une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité de l’eau, indiquée par une échelle allant de 0 (très acide) à 14 (très alcalin), avec 7 représentant un équilibre neutre. Pour les spas, il est recommandé de maintenir un pH compris entre 7,2 et 7,6. Un pH trop élevé peut entraîner divers problèmes tels que :

  • Une eau trouble et malodorante
  • La formation de tartre sur les équipements
  • Une réduction de l’efficacité des désinfectants
  • Des irritations pour la peau et les yeux

Pour éviter ces désagréments, il faut donc régulièrement vérifier et ajuster le pH de l’eau de votre spa.

Les différentes méthodes pour abaisser le pH d’un spa

Il existe plusieurs façons de diminuer le pH d’un spa, que nous détaillerons ci-dessous :

Utiliser un produit spécifique pour baisser le pH

Sur le marché, vous trouverez des produits conçus expressément pour réduire le pH de l’eau. Ces produits sont généralement sous forme de liquide ou de poudre et contiennent principalement de l’acide muriatique (ou chlorhydrique) ou de l’acide sulfurique. Pour les utiliser, suivez scrupuleusement les instructions du fabricant en termes de dosage et de manipulation. N’oubliez pas de porter des gants et des lunettes de protection lors de la manipulation des acides.


A lire aussi :   Panne du système de soufflerie du spa : que faire ?

Recourir au bicarbonate de soude

Bien que le bicarbonate de soude soit principalement utilisé pour augmenter le pH, il peut également être employé pour le faire baisser dans certaines situations. En effet, lorsque le pH est supérieur à 7,6, ajouter du bicarbonate de soude en petites quantités peut provoquer une réaction chimique qui entraîne une légère baisse du pH. Toutefois, cette méthode n’est pas aussi efficace que l’utilisation d’un produit spécifique.

Opter pour l’acide muriatique liquide

L’acide muriatique est un autre produit couramment utilisé pour ajuster le pH de l’eau. Il s’agit d’une solution plus concentrée en acide chlorhydrique que les produits spécifiques, et son utilisation doit être encore plus soigneusement dosée. Attention, la manipulation de l’acide muriatique requiert des précautions particulières, notamment le port de gants et de lunettes de protection ainsi qu’une aération adéquate.

Prendre en compte les facteurs aggravants

Plusieurs éléments peuvent contribuer à augmenter le pH du spa, et il est intéressant de les identifier pour mieux les contrôler :

  • L’évaporation de l’eau : en s’évaporant, l’eau peut concentrer les sels minéraux et faire monter le pH. Veillez donc à bien surveiller le niveau d’eau et à compenser régulièrement les pertes dues à l’évaporation.
  • La fréquence d’utilisation du spa : plus votre spa est sollicité, plus le pH risque d’augmenter. Adaptez l’entretien de l’eau en fonction de l’utilisation du spa.
  • Les produits chimiques ajoutés : certains désinfectants ou autres additifs chimiques peuvent influer sur le pH de l’eau. Assurez-vous de bien lire les étiquettes et de respecter les dosages recommandés.

A lire aussi :   Les secrets pour un entretien efficace de votre spa

Maintenir un pH optimal dans votre spa

Pour garantir une eau de qualité et éviter de devoir trop souvent ajuster le pH, voici quelques conseils à suivre :

  1. Vérifiez régulièrement le pH de l’eau, idéalement une fois par semaine, à l’aide d’un testeur de pH.
  2. Effectuez un traitement choc à l’oxygène actif ou au chlore une fois par mois pour éliminer les bactéries et autres impuretés qui peuvent provoquer des variations du pH.
  3. Nettoyez régulièrement le filtre du spa, car un filtre encrassé peut altérer la qualité de l’eau et engendrer des problèmes de pH.
  4. Veillez à ce que le niveau d’eau du spa soit toujours adéquat et compensez les pertes dues à l’évaporation.

En somme, maintenir un pH optimal dans votre spa demande une attention constante et une bonne connaissance des différents produits et méthodes disponibles. Grâce à nos conseils, vous devriez désormais être en mesure de maîtriser efficacement le pH de votre spa et garantir une eau saine pour profiter pleinement de vos moments de détente.


4.2/5 – (22 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • Les bénéfices financiers du carport solaire

    Les bénéfices financiers du carport solaire

  • photo castex

    Guide complet sur les couettes en duvet naturel : choix, avantages et entretien

  • 122352.jpg

    Durabilité et style : le carrelage imitation pierre comme choix écologique

  • seniors peuvent amenager leur espace de vie

    Comment les seniors peuvent aménager leur espace de vie de façon ergonomique pour rester chez eux le plus longtemps possible

  • constructeur de maisons individuelles

    Les secrets du succès d’un constructeur de maisons individuelles

  • 121064.jpg

    Guide pour la gestion des réservations et promotions des gîtes

  • Mon aspirateur

    Choisir le meilleur aspirateur : critères essentiels et erreurs à éviter

  • Rambarde

    Installation de Rambarde : Conseils et Étapes pour Sécuriser votre Maison

  • Étapes Clés pour un Déménagement Réussi à Paris

  • Véranda

    Choisir sa véranda : Matériaux, Coûts et Conseils Pratiques

  • Offre fibre

    Fonctionnement et avantages de la fibre optique pour internet

  • Nettoyage de hotte

    Comment nettoyer et entretenir efficacement votre hotte de cuisine