Pompe à chaleur et radiateur : ce qu’il faut savoir

La progression galopante de la technologie permet à l’homme de se servir de l’énergie de l’environnement pour se réchauffer ou chauffer un objet. La pompe à chaleur et le radiateur sont des dispositifs qui vont permettre facilement ce processus.

pompe a chaleur ou radiateur
pompe a chaleur ou radiateur

Quelle est la différence entre ces deux matériels de chauffage et comment fonctionnent-ils ? Aujourd’hui, le monde en a besoin pour favoriser le bien-être. Si cela vous intéresse, découvrons dans cet article l’essentiel à connaître sur ces deux émetteurs de chaleur.

La différence entre la pompe à chaleur et le radiateur

Ces deux dispositifs fonctionnent grâce à l’électricité, mais ils n’ont pas les mêmes performances, le confort et le dimensionnement.

La consommation d’un radiateur électrique est de 1000 Watts/H et va restituer 1000 Watts. Alors que la pompe à chaleur va consommer 1000 Watts/H et restituer 4 500 Watts. On peut en déduire que la PAC est beaucoup plus économique que le radiateur. Par conséquent, la pompe à chaleur va permettre de faire des économies d’énergie.

La PAC apporte également un plus grand bien-être pour les utilisateurs : il assure une meilleure qualité d’air dans un logement. Par ailleurs, le radiateur électrique fait beaucoup moins de bruit que la pompe à chaleur.

La PAC présente un intérêt écologique, car elle utilise les calories présentent dans l’air pour la réutiliser comme source de chaleur. En fonction des coefficients de performance de l’appareil, la PAC consomme entre 2 et 5 fois moins d’électricité. Cependant, la pompe à chaleur est composée par un fluide frigorigène et un gaz à effet de serre qui peut être dangereux.

A lire aussi :   Quelle est la consommation d’une pompe à chaleur ?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Actuellement, nombreux sont ceux qui optent pour une pompe à chaleur air et air. Naturellement, l’air est réchauffé par le soleil, donc elle contient de l’énergie inépuisable.

demandez 3 devis travaux gratuits
  • Évaporateur et condenseur : Dans une pompe à chaleur, un liquide de caloporteur circule : c’est un fluide qui permet le transport de la chaleur. La propriété de ce liquide se définit dans sa transformation en gaz de température basse. On a par la suite, le passage de l’état liquide à l’état gazeux.
  • Compresseur : Un moteur électrique va exercer la pression et comprimer le gaz pour produire de la chaleur.
  • Cette température provenant du compresseur va se transmettre dans les circuits d’eau chaude et dans les systèmes de chauffage du logement.
  • Le liquide caloporteur se refroidit et se condense et le fluide se retransforme en liquide et le processus se répète ainsi.

La démarche d’un radiateur : que faut-il comprendre ?

La température de l’air dans un espace n’est pas la seule raison d’un confort thermique, il y a d’autres paramètres qu’il faut savoir. Un radiateur réchauffe en même temps chaque recoin d’une pièce ainsi que les personnes habitant la maison. L’air doit être bien contrôlé par rapport à son mouvement et à sa qualité. On insiste sur le bon réglage du taux d’hygrométrie pour avoir de l’air assez ambiant et respirable. Il est préférable de maintenir l’homogénéité de l’hydrométrie pour profiter d’un air favorable.

A lire aussi :   Comment faire une dalle pour pompe à chaleur ?
  • Avec un radiateur à chaleur douce, la température est très satisfaisante. L’air chaud qui s’échappe du dispositif est beaucoup moins élevé. Il se rapproche du fonctionnement d’un chauffage central et la chaleur est également permanente.
  • L’inertie : c’est la résistance d’un matériau par rapport au changement de la température. Les radiateurs gardent toujours une grande chaleur, une stabilité et une homogénéité. En tout, le travail de la chaleur douce et de l’inertie est très important pour favoriser un meilleur confort.
  • Concernant les convecteurs, ils sont peu recommandables : l’air est chauffé directement par la résistance, ainsi, c’est un système moins confortable. En effet, la température de la pièce sera très stratifiée et en matière thermique, le convecteur n’est pas le mieux.
  • Dans le cas d’un panneau rayé, c’est le soleil qui réchauffe directement par ses rayons infrarouges. C’est-à-dire que le transfert de chaleur se fait par rayonnement. Contrairement aux convecteurs qui réchauffent uniquement l’air, le panneau rayé réchauffe également les parois ainsi que toutes les surfaces. Cependant, ils ont aussi leur limite : le rayonnement produit souvent trop de chaleur. La température très élevée du panneau peut provoquer aussi une stratification très importante : comme pour le convecteur.
A lire aussi :   Clim réversible ou pompe à chaleur : Quels sont les différences ?

Ecrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !