Profiter pleinement de votre spa avec une eau verte : que faire ?

Angélique Lastouffe
12 juin 2023
Temps de lecture : 3 minutes
plastic,waste,recycling,pile,garbage,trash,bin,pet bottles,techn

Vous avez enfin réalisé votre rêve d’installer un spa chez vous pour profiter de moments agréables et relaxants. Cependant, l’eau de votre spa est devenue verte et cela compromet votre détente tant attendue. Pas de panique ! Dans cet article, nous allons aborder les différentes causes de l’apparition d’une eau verte dans un spa et surtout comment y remédier.

Les causes de l’eau verte dans un spa

Lorsque l’eau de votre spa prend une couleur verte, cela signifie généralement qu’il y a un problème d’équilibre chimique ou de qualité de l’eau. Voici quelques-unes des principales raisons possibles :

  1. Déséquilibre du pH : Un pH trop élevé (supérieur à 7,6) peut entraîner la formation de dépôts calcaires qui rendront l’eau trouble et verdâtre.
  2. Présence d’algues : L’eau stagnante, chaude et mal traitée constitue un environnement propice au développement des algues, qui peuvent rendre l’eau verte.
  3. Défaillance dans le système de filtration : Une filtration insuffisante ou défectueuse peut provoquer l’apparition de particules fines qui donneront une teinte verte à l’eau.
  4. Mauvaise utilisation des produits de traitement : Un dosage inapproprié des produits de traitement, notamment du chlore et du brome, peut entraîner un déséquilibre chimique et la formation d’une eau verte.

Les solutions pour retrouver une eau claire et saine

Heureusement, il existe plusieurs solutions pour remédier à cette situation déplaisante. Voici les étapes à suivre pour retrouver rapidement une eau limpide et propre :

A lire aussi :   Trop de chlore dans le spa : comment réagir ?

1. Analysez l’eau de votre spa

Tout d’abord, il est essentiel de connaître les causes exactes de l’apparition d’une eau verte dans votre spa. Pour ce faire, munissez-vous de bandelettes de test ou d’un photomètre électronique et analysez l’eau afin de vérifier le pH, le taux de chlore/brome, la teneur en algicides et autres paramètres importants.

2. Rééquilibrez le pH si nécessaire

Si le pH de l’eau est supérieur à 7,6, cela signifie qu’elle est trop alcaline et propice aux dépôts calcaires. Pour corriger cela, ajoutez un produit correcteur de pH (acide) selon les recommandations du fabricant et vérifiez à nouveau le pH après quelques heures. Si au contraire, le pH est inférieur à 7,2, il faudra augmenter le pH avec un produit alcalin adapté.


3. Traitez l’eau contre les algues et les bactéries

Pour éliminer les algues et les bactéries présentes dans l’eau, utilisez un traitement choc à base d’oxygène actif, de chlore ou de brome en respectant scrupuleusement les doses recommandées par le fabricant. Ce traitement permettra de désinfecter l’eau et de détruire la cellule des algues pour éviter leur prolifération.

4. Nettoyez votre spa et son système de filtration

Il est important de nettoyer régulièrement votre spa et son système de filtration pour garantir une eau propre et claire. Videz entièrement l’eau du bassin et frottez-le avec une brosse douce et un produit nettoyant adapté. N’oubliez pas également de nettoyer le filtre de votre spa en le rinçant soigneusement à l’eau claire ou en le remplaçant si nécessaire.

A lire aussi :   Les meilleures méthodes pour chauffer efficacement votre spa

5. Réajustez le dosage des produits de traitement

Une fois que l’eau de votre spa est redevenue limpide, ajustez correctement le dosage des produits de traitement (chlore/brome, anti-algues, etc.) pour maintenir un équilibre chimique optimal et prévenir l’apparition d’une nouvelle eau verte. Il est conseillé de vérifier régulièrement les paramètres chimiques de l’eau à l’aide de bandelettes de test ou d’un photomètre.

Mesures préventives pour éviter l’apparition d’une eau verte

Pour minimiser les risques d’avoir une eau verte dans votre spa, voici quelques conseils à suivre :

  • Respectez les dosages : Utilisez toujours les produits de traitement en respectant les doses recommandées par le fabricant.
  • Vérifiez régulièrement l’équilibre chimique de l’eau : Testez au moins une fois par semaine le pH, le taux de chlore/brome et la teneur en anti-algues.
  • Maintenez un bon entretien du spa et de son système de filtration : Nettoyez régulièrement le bassin et le filtre pour garantir une eau propre et claire.
  • Couvrez votre spa lorsqu’il n’est pas utilisé : Un couvercle permettra d’éviter que des débris ou des saletés ne tombent dans l’eau et favorisent le développement d’algues et de bactéries.

En suivant ces conseils, vous devriez pouvoir profiter pleinement de votre spa sans avoir à vous soucier de l’apparition d’une eau verte. Alors détendez-vous et savourez chaque instant passé dans votre oasis de bien-être !


4.7/5 – (19 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • 109378.jpg

    Les avancées technologiques dans le chauffage résidentiel

  • 108549.jpg

    Construire une maison écologique : guide pour un projet sur mesure

  • photo 1638564944112 4fd106e598d3

    Le carport en bois : un choix plus respectueux de l’environnement pour protéger sa voiture

  • prix panneaux solaires pour 150m2

    Quel est le prix des panneaux solaires pour une maison de 150 m² ?

  • 106049.jpg

    Tout savoir sur les systèmes de verrouillage avec digicode pour la maison

  • 106266.jpg

    La gestion d’un cas de loyer impayé : les étapes clés avec votre assurance

  • 593830f68a49b301f1376749771da84a

    Rénovation de maison : pourquoi changer vos menuiseries ?

  • 105059.jpg

    Aménagement de maison : le choix d’équipements sanitaires accessibles aux PMR

  • 6630a9fe8abf3 grillage rigide jardin

    Guide complet pour acheter des panneaux de grillage rigide

  • 103789.jpg

    L’expert en bâtiment, votre allié pour un projet de construction sans faille

  • assurance habitation jeune actif

    Maîtriser l’assurance habitation pour les jeunes actifs : Trois conseils clés

  • cheminee centrale central fireplace focus creation img98815b04094a406f 4 4300 1 c1d61ef

    Choisir une cheminée centrale : critères et conseils