Quelle est la consommation d’une pompe à chaleur ?

Denis Lupin
14 mai 2022
Temps de lecture : 3 minutes

Afin de réchauffer votre logement, la pompe à chaleur consomme une quantité assez importante d’énergie.

la consommation de la pompe à chaleur

Néanmoins, cette surconsommation d’énergie est amortie par le tarif réduit et la gratuité de certaines ressources. La consommation de cet appareil dépend toutefois du modèle, du mode d’utilisation et du climat. On retrouve notamment des pompes à chaleur air-air, des pompes à chaleur air-eau, des pompes à chaleur aérothermiques et des pompes à chaleur géothermiques. Découvrez dans cet article quelle quantité d’énergie peut consommer votre pompe à chaleur.

La consommation moyenne annuelle d’une pompe à chaleur

Comme la pompe à chaleur fonctionne pour réchauffer ou rafraîchir tous types d’espace, il peut donc vous servir sur une longue période. Sa consommation en électricité sur une période d’un an peut donc être assez importante. La consommation moyenne d’un modèle aérothermique est de 51 kWh/m² par an, tandis que la pompe à chaleur géothermique se limite à une consommation annuelle de 35 kWh/m².

Ici, la consommation change selon le type d’équipement et la surface à réchauffer ou à rafraîchir. La pompe aérothermique requiert jusqu’à 7650 kWh par 100 m², alors que le modèle géothermique consomme à peine 3500 kWh sur 100 m².

A lire aussi :   Piscine à monter soi-même : les avantages !

La pompe à chaleur air-air consomme 5100 kWh par 100 m² par an, tandis que la pompe à chaleur sol-eau ou sol-air ne requiert que 5250 kWh par 100 m² par an. Toutes ces estimations ne sont données qu’à titre indicatif. Elles vous donnent une idée sur la consommation moyenne de votre pompe à chaleur. Pour obtenir des données exactes, vous devez évaluer certains paramètres et procéder au calcul de la consommation de votre pompe à chaleur.

Le mode de calcul de la consommation de la pompe à chaleur

Pour connaître la consommation exacte de votre pompe à chaleur, vous devez évaluer les points suivants :


  • La surface de votre espace ;
  • La hauteur sous plafond ;
  • L’efficacité de votre isolation ;
  • La puissance de votre pompe à chaleur ;
  • Le climat.

Les différentes technologies dont profite la pompe à chaleur peuvent également influencer sa consommation. Pour calculer la consommation de votre pompe, tenez d’abord compte de la consommation par mètre carré. Puis, multipliez cette consommation par le nombre de mètres carrés à réchauffer ou à rafraîchir.

A lire aussi :   Installation de Pompe à Chaleur Air-Eau : Comment Choisir et Installer
calcul de la consommation de la pompe a chaleur
calcul de la consommation de la pompe a chaleur

Dans le cas d’une pompe aérothermique qui consomme 51 kWh par m² par an par exemple, vous aurez besoin de 5100 kWh par m² annuels pour réchauffer ou rafraîchir une surface de 100 m². Si l’isolation de la maison est suffisamment performante, la pompe à chaleur ne consomme que très peu d’énergie.

Le coût de la consommation de la pompe à chaleur

Pour avoir une idée du  de la consommation de la pompe à chaleur, il faut tenir compte des tarifs spécifiques à chaque fournisseur en électricité. Voici quelques exemples de tarifs pour obtenir un estimatif :

  • Tarif bleu d’EDF : la pompe à chaleur consomme 545,3 € d’électricité par an.
  • Tarif online de TotalEnergies : la consommation annuelle de la pompe à chaleur vaut 504,7 €.
  • Tarif Eco de Vattenfall : l’électricité consommée par la pompe à chaleur coûte 504,35 € par an.

Bien entendu, ce ne sont que des estimations. Pour connaître les détails concernant le véritable coût de la consommation de votre pompe à chaleur, informez-vous auprès de votre fournisseur en électricité. Vous avez aussi la possibilité d’anticiper les surconsommations d’énergie en investissant dans une pompe à chaleur géothermique qui est moins énergivore.

A lire aussi :   Le béton imprimé : avantages et inconvénients à considérer

Lors de l’achat de votre appareil, vérifiez l’étiquette énergétique. La consommation du modèle y est affichée. En outre, consommez moins d’énergie en renforçant la qualité de votre isolation intérieure. Plus cette dernière est performante, plus votre facture énergétique sera réduite.


4/5 – (23 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l'autonomie

    Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l’autonomie

  • FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

    FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

  • Sécurité et normes pour l'installation d'ascenseurs de maison

    Sécurité et normes pour l’installation d’ascenseurs de maison

  • Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

    Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

  • 96112.jpg

    Les critères pour bénéficier du statut de LMNP

  • Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

    Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

  • Installation ascenseur maison : Guide étape par étape

    Installation ascenseur maison : Guide étape par étape

  • Évitez les pièges : planifier efficacement votre budget ascenseur

    Évitez les pièges : planifier efficacement votre budget ascenseur

  • Ascenseur de maison : boostez la valeur de votre propriété

    Ascenseur de maison : boostez la valeur de votre propriété

  • Coûts cachés des ascenseurs : prévisions pour les copropriétés

    Coûts cachés des ascenseurs : prévisions pour les copropriétés

  • Comparatif 2024 : prix monte-escalier vs ascenseur maison

    Comparatif 2024 : prix monte-escalier vs ascenseur maison

  • Réduire coût ascenseur maison : astuces économies

    Réduire coût ascenseur maison : astuces économies