Coût et Facteurs à Considérer pour l’Installation d’un Chauffage Électrique

Angélique Lastouffe
4 octobre 2023
Temps de lecture : 3 minutes

Avez-vous déjà pensé à installer un système de chauffage électrique dans votre maison mais vous ne savez pas par où commencer ? Lisez cet article, véritable guide pratique qui vous donnera les clés pour comprendre, choisir et estimer le coût d’une telle installation, sans oublier les différentes aides disponibles pour financer votre projet.

zoom sur le coût de l'installation d'un chauffage électrique

Résumé du Contenu

  • Different types of electric heaters include convectors, inertia heaters, soft heat radiators and underfloor heating, with costs ranging from €50 to €1,000.
  • Installation costs for electric heating can vary dramatically depending on the type of heating system chosen, the cost of labor, and any additional renovation or insulation work needed.
  • There are a variety of subsidies and aids available for those looking to install an electrical heating system, including the prime energy, CITE and ANAH.

Type of Electrical Heating 🌡️ Average Cost 💰 Additional Costs: Labour and Accessories 🛠️
Convectors €50-€200 €30-€50 per hour for labor. Cost of accessories depends on the type of heating.
Inertia Heaters €150-€800 €30-€50 per hour for labor. Cost of accessories depends on the type of heating.
Soft Heat Radiators €300-€1000 €30-€50 per hour for labor. Cost of accessories depends on the type of heating.
Underfloor heating €50-€100/m² €30-€50 per hour for labor. Cost of accessories depends on the type of heating.

Pour obtenir un devis précis, faites nous une demande.

Le chauffage électrique est une solution de plus en plus prisée pour chauffer son habitat, surtout en raison de sa facilité d’utilisation et de son installation. Mais quel est le coût réel d’une telle installation ? Quels sont les différents éléments à prendre en compte pour déterminer ce ? Cet article vous propose un tour d’horizon des différents facteurs qui entrent en jeu dans le calcul du coût d’installation d’un système de chauffage électrique.

A lire aussi :   Pompe à chaleur et chauffage au sol : une combinaison écologique pour chauffer votre maison

Les différents types de chauffages électriques

Pour commencer, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de chauffages électriques, chacun ayant ses propres caractéristiques et tarifs.

  • Le convecteur électrique : Il s’agit du modèle le plus simple et le moins cher, fonctionnant par convection. L’air entre par le bas du radiateur, est réchauffé par la résistance et ressort par le haut. Le prix moyen d’un convecteur électrique se situe entre 50 et 200 €.
  • Le radiateur électrique à inertie : Plus performant que le convecteur, ce type de chauffage utilise un matériau réfractaire (fonte, aluminium, céramique…) pour emmagasiner la chaleur et la restituer progressivement, assurant ainsi une diffusion plus homogène de la chaleur. Les prix varient entre 150 et 800 € selon la qualité du matériel choisi.
  • Le radiateur électrique à chaleur douce : Également appelé « radiateur à rayonnement », il diffuse une chaleur similaire à celle du soleil, par rayonnement infrarouge. Les tarifs de ces appareils se situent entre 300 et 1000 € en moyenne.
  • Le plancher chauffant électrique : Il s’agit d’un système intégré au sol qui diffuse la chaleur par le biais de câbles chauffants ou de dalles préfabriquées. Les prix oscillent généralement entre 50 et 100 € par mètre carré.

Les coûts liés à l’installation du chauffage électrique

Lorsqu’on souhaite installer un chauffage électrique, plusieurs éléments sont à prendre en compte pour déterminer le budget nécessaire.

A lire aussi :   7 Conseils pour protéger votre maison du froid cet hiver

Le prix des équipements

Comme évoqué précédemment, les différents types de chauffages électriques ont chacun leur propre gamme de prix. Il est donc essentiel de bien choisir son type de chauffage en fonction de ses besoins et de son budget. De plus, il faudra également prévoir un budget pour les accessoires nécessaires à l’installation, tels que les supports de fixation, les thermostats ou encore les câbles électriques.

La main-d’œuvre

Si vous n’êtes pas bricoleur ou simplement si vous préférez faire appel à un professionnel pour l’installation de votre chauffage électrique, il faudra prévoir un budget supplémentaire pour la main-d’œuvre. En moyenne, le tarif horaire d’un électricien se situe entre 30 et 50 € de l’heure. Le coût total dépendra donc du temps nécessaire à l’installation.


Les travaux annexes

Dans certains cas, il peut être nécessaire de réaliser des travaux annexes pour pouvoir installer un chauffage électrique. Par exemple, si votre installation électrique est ancienne, il se peut qu’elle ne soit pas aux normes actuelles et qu’il faille la remettre à niveau. De même, il sera peut-être utile de refaire l’isolation de votre logement pour optimiser les performances de votre nouveau système de chauffage. Ces travaux supplémentaires auront bien sûr un impact sur le coût total de l’installation.

A lire aussi :   Chaudière à granulés : pourquoi la choisir ?

Exemple de budget pour l’installation d’un chauffage électrique

Pour illustrer ce qui a été expliqué précédemment, voici un exemple de budget pour l’installation d’un chauffage électrique dans un appartement de 70 m² :

  • Achat de 5 radiateurs électriques à inertie : 5 x 500 € = 2500 €
  • Accessoires d’installation : 100 €
  • Main-d’œuvre (10 heures) : 10 x 40 € = 400 €
  • Travaux d’isolation (si nécessaire) : 2000 €

Ce qui donnerait dans cet exemple un budget total de 5000 € pour l’installation d’un chauffage électrique dans cet appartement. Il s’agit bien sûr d’une estimation, chaque situation étant unique.

Les et subventions pour l’installation d’un chauffage électrique

Pour finir, il est important de noter qu’il existe plusieurs aides et subventions pour vous aider à financer votre projet d’installation d’un chauffage électrique. Parmi celles-ci, on peut citer la prime énergie, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou encore les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes compétents pour connaître les conditions d’éligibilité et les montants accordés.

Partagez cet article :
A lire également :
  • découvrez ce qui rend la table basse design made in design si spéciale et unique. qualité, style et design exceptionnels vous attendent.

    Qu’est-ce qui rend la table basse design made in design si spéciale ?

  • découvrez chez tikamoon la meilleure sélection de mobilier en bois pour une décoration intérieure chaleureuse et naturelle.

    Tikamoon : la meilleure source de mobilier en bois ?

  • découvrez comment l'électrification révolutionne notre quotidien et ses impacts sur nos vies.

    Comment l’électrification transforme notre vie quotidienne ?

  • découvrez les avantages d'opter pour une pergola en bois pour votre extérieur. esthétique, durable et écologique, la pergola en bois apporte une touche naturelle à votre espace de vie extérieur.

    Pourquoi opter pour une pergola en bois ?

  • découvrez les principales caractéristiques des belles demeures dans notre guide détaillé. architecture, confort, et style, nous vous disons tout !

    Quelles sont les caractéristiques des belles demeures ?

  • découvrez ce qu'est la plateforme du bâtiment, ses services, ses produits et son utilité dans le domaine de la construction. consultez notre guide complet pour tout savoir sur la plateforme du bâtiment.

    Qu’est-ce que la plateforme du bâtiment ?

  • 109378.jpg

    Les avancées technologiques dans le chauffage résidentiel

  • 108549.jpg

    Construire une maison écologique : guide pour un projet sur mesure

  • photo 1638564944112 4fd106e598d3

    Le carport en bois : un choix plus respectueux de l’environnement pour protéger sa voiture

  • prix panneaux solaires pour 150m2

    Quel est le prix des panneaux solaires pour une maison de 150 m² ?

  • 106049.jpg

    Tout savoir sur les systèmes de verrouillage avec digicode pour la maison

  • 106266.jpg

    La gestion d’un cas de loyer impayé : les étapes clés avec votre assurance