MaPrimeRénov’ 2023 : Bénéficiez de cette aide pour des travaux de rénovation énergétique !

Denis Lupin
9 janvier 2023
Temps de lecture : 4 minutes

Avec l’arrivée de 2023, faut-il s’attendre à un renouveau dans le domaine de la rénovation énergétique ?

maprimerenov 2023

Le gouvernement a mis en place MaPrimeRénov, destinée aux ménages modestes souhaitant engager des travaux de rénovation énergétique.

Découvrons tous les avantages et conditions pour bénéficier de cette aide exceptionnelle.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov et comment puis-je en bénéficier ?

En 2023, le gouvernement met en place MaPrimeRénov afin d’encourager les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation énergétique sur leur logement. MaPrimeRénov est une fusion de plusieurs dont le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique) et l’aide Habiter Mieux Agilité de l’ANAH. Le but de ce dispositif étant de réduire la consommation énergétique des foyers en visant les logements les plus « passoires thermiques ».

Qu’est ce que MaPrimeRénov?

MaPrimeRénov est une aide mise en place par le gouvernement qui permet aux ménages modestes et très modestes d’accéder à des travaux de rénovation énergétiques. Le but est d’aider les personnes ayant un revenu modeste à améliorer leur logement pour qu’il soit plus économique en termes d’énergie. Les travaux doivent permettre une réduction significative des besoins en chauffage et en climatisation du logement.

Le montant de la prime varie selon la zone géographique, le type de travaux et les ressources du ménage. Ainsi, il n’est pas possible d’avoir une estimation précise du montant compensatoire accordé avant le démarrage des travaux. Une demande doit être effectuée auprès du Centre National Habitat + Energie qui vérifiera la faisabilité des travaux.


A lire aussi :   Comprendre le chauffage durable : la pompe à chaleur air-eau haute température
image 1

Pourquoi le gouvernement met en place cette prime ?

Le dispositif MaPrimeRénov a pour objectif de réduire la consommation énergétique des foyers en visant les propriétés ayant des performances thermiques faibles ou déclarés « passoire thermiques ». Une maison peut être considérée comme passoire thermique si sa consommation annuelle est supérieure à 450 kWh/m²/an (Gaz ou fioul). La prime permet donc d’inciter ces propriétaires – souvent disposants de faibles revenus- à entreprendre des travaux sur leur logement afin d’améliorer ses performances thermiques.

De plus, certaines interdictions et certaines obligations sont mises en place pour les logements et parties communes ne respectant pas un niveau minimal de performance thermique et acoustique. Les propriétaires sont donc incités par ces sanctions à procéder aux travaux nécessaires pour améliorer au minimum cette performance.

Quelles sont les conditions pour être éligible à MaPrimeRénov ?

Tout d’abord, pour bénéficier de MaPrimeRénov cette année, le propriétaire doit habiter à titre principale le logement à rénover et payer un loyer. Ce dispositif peut concerner les bâtiments individuels et les copropriétés. Il est également accessible aux occupants de HLM, de maison de retraite et aux pensions de famille.

Liste des conditions à remplir pour prétendre à cette prime :

  • Ressources: le plafond de ressources du foyer fiscal et le type de travaux envisagés.
  • Travaux: Les travaux doivent améliorer au minimum la performance thermique du logement ou du bâtiment, en termes d’isolation et/ou de chauffage par exemple.
  • Montant: La prime peut atteindre jusqu’à 30 % du coût global des travaux engagés, plafonnés à 25 000 € par ménage.
  • Devis: Le devis doit être réalisé par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
  • Demande: La demande doit être effectuée auprès du Centre National Habitat + Energie.
A lire aussi :   Enjeux de la Rénovation Énergétique des Passoires Énergétiques en France

Combien peut on obtenir de la prime si je suis éligible ?

Le montant maximum qu’un ménage peut recevoir est fixé à 25 000 euros. Ainsi, le montant accordé sera calculé selon la zone géographique, le type de travaux engagés et les ressources du ménage. Les ménages dont les revenus sont modestes ou très modestes peuvent bénéficier d’un bonus supplémentaire allant jusqu’à 10 % supplémentaires sur le coût des travaux engagés (dans la limite du montant maximum). Ce bonus est optionnel et applicable sur présentation justificatifs (attestation CAF).


Ce dispositif sert donc d’aide financière pour tous ceux qui ont des revenus limités et souhaitent entreprendre des travaux visant à rendre leur logement plus économique en termes d’énergie.

image
https://france-renov.gouv.fr/aides/simulation

Quels travaux doivent être réalisés pour pouvoir bénéficier de la prime ?

Les travaux visant à améliorer la performance énergétique d’un logement sont multiples : l’isolation thermique des murs, plafonds et sols, les ponts thermiques, le changement des menuiseries (fenêtres en double vitrage par exemple), le changement de mode de chauffage (remplacement d’un chauffage au gaz par une pompe à chaleur par exemple) ou encore l’installation de panneaux solaires.

A lire aussi :   Chaudière à gaz : faites le bon choix suivant vos besoins

Ainsi, pour bénéficier d’une aide financière via MaPrimeRénov, il faudra entreprendre au moins un des travaux listés ci-dessus et obtenir un devis auprès d’un professionnel reconnu RGE. Si les conditions sont remplies et que le montant des travaux à réaliser est suffisant, la prime peut atteindre jusqu’à 30 % du coût global des travaux engagés.

Conclusion: Les avantages du dispositif

Le dispositif MaPrimeRénov mis en place par le gouvernement est donc une excellente façon pour les propriétaires à revenus modestes ou très modestes de bénéficier d’une aide financière pour entreprendre des travaux visant à améliorer considérablement les performances thermiques de leur logement. Dans le cadre de ce dispositif, les propriétaires peuvent bénéficier d’une prime allant jusqu’à 25 000 euros (30 % du coût global des travaux) sous certaines conditions.

Le dispositif MaPrimeRénov peut également servir de levier à l’économie locale si elle est utilisée pour effectuer des améliorations énergétiques sur les logements modestes. Outre le gain financier obtenu par le propriétaire, les performances thermiques du bâtiment sont nettement améliorées et la facture énergétique allégée.

Enfin, cette prime incitera sans doute les ménages modestes à entreprendre davantage de travaux afin de « passer » dans une catégorie « performante » et donc échapper aux sanctions visant les logements passoires thermiques définies par la loi.

4/5 – (110 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • Le coût d’installation d’un carport solaire

  • solid teak timber lounge chair set with mountain background

    3 avantages imparables de l’utilisation du bois pour votre terrasse

  • serious mature couple calculating bills, checking domestic finances

    Comment optimiser le budget pour votre projet de terrasse ?

  • Les avantages des subventions pour l’installation de carports solaires

  • Les secrets d’une maintenance efficace pour votre carport solaire

    Les secrets d’une maintenance efficace pour votre carport solaire

  • Le coût d’un carport solaire : ce qu’il faut savoir

    Le coût d’un carport solaire : ce qu’il faut savoir

  • Les clés pour comprendre les tarifs des carports solaires

  • L’amortissement d’un carport solaire

    L’amortissement d’un carport solaire

  • Carport solaire : une solution économique

    Carport solaire : une solution économique

  • Les bénéfices financiers du carport solaire

    Les bénéfices financiers du carport solaire

  • photo castex

    Guide complet sur les couettes en duvet naturel : choix, avantages et entretien

  • 122352.jpg

    Durabilité et style : le carrelage imitation pierre comme choix écologique