Choisir la bonne épaisseur de laine de verre pour une isolation optimale

Angélique Lastouffe
10 août 2023
Temps de lecture : 3 minutes
worker with wool insulation

La laine de verre est un matériau isolant largement utilisé dans la construction et la rénovation de bâtiments. Elle offre une excellente performance thermique et acoustique, tout en étant facile à mettre en œuvre. Mais comment choisir l’épaisseur idéale pour vos travaux d’isolation ? Dans cet article, nous vous guidons pour déterminer l’épaisseur de laine de verre adaptée à vos besoins.

Les critères à prendre en compte pour choisir l’épaisseur de laine de verre

Pour sélectionner l’épaisseur de laine de verre adaptée à votre projet, plusieurs critères doivent être pris en considération :

  • La résistance thermique : plus elle est élevée, meilleure sera l’isolation. La résistance thermique (R) s’exprime en m².K/W. Plus le R est élevé, plus le matériau isole bien.
  • Le type de pose : selon que vous optiez pour une pose en rouleaux, en panneaux ou en vrac, l’épaisseur nécessaire peut varier.
  • Les contraintes architecturales : l’épaisseur disponible pour l’isolation peut être limitée par les dimensions des murs, plafonds, sols ou combles à isoler.
  • Le budget : l’épaisseur de laine de verre influe sur le coût des travaux d’isolation.

L’épaisseur de laine de verre en fonction de la résistance thermique souhaitée

Le choix de l’épaisseur de laine de verre dépend directement de la résistance thermique que vous souhaitez atteindre. Selon les réglementations thermiques en vigueur, la résistance thermique minimale à respecter varie selon la partie du bâtiment à isoler :

  • Murs : R ≥ 3,7 m².K/W pour une isolation par l’intérieur et R ≥ 4,2 m².K/W pour une isolation par l’extérieur.
  • Plafonds entre étages : R ≥ 3 m².K/W.
  • Combles aménagés : R ≥ 6 m².K/W pour l’isolation des rampants de toiture et R ≥ 4,8 m².K/W pour l’isolation des planchers.
  • Combles perdus : R ≥ 7 m².K/W.
A lire aussi :   Ne vous faites plus avoir sur le coût de l’isolation des combles

Pour atteindre ces valeurs minimales de résistance thermique, voici quelques exemples d’épaisseurs de laine de verre correspondantes :

  • Isolation des murs par l’intérieur : 100 à 120 mm.
  • Isolation des murs par l’extérieur : 140 à 160 mm.
  • Isolation des plafonds entre étages : 80 à 100 mm.
  • Isolation des combles aménagés : 200 à 240 mm pour les rampants de toiture et 160 à 200 mm pour les planchers.
  • Isolation des combles perdus : 300 à 360 mm.

L’épaisseur de laine de verre en fonction du type de pose

Pose en rouleaux ou panneaux

La laine de verre en rouleaux ou en panneaux est idéale pour isoler les murs, les sols et les combles. Selon l’épaisseur souhaitée, ces formats sont disponibles dans différentes résistances thermiques :


  • Rouleaux d’épaisseur 45 mm : R = 1,35 m².K/W.
  • Rouleaux d’épaisseur 100 mm : R = 2,50 m².K/W.
  • Panneaux d’épaisseur 120 mm : R = 3 m².K/W.
  • Panneaux d’épaisseur 200 mm : R = 5 m².K/W.

Il est possible de superposer plusieurs couches de laine de verre en rouleaux ou en panneaux pour atteindre la résistance thermique désirée.

Pose en vrac

La laine de verre en vrac est particulièrement adaptée pour isoler les combles perdus. Son épaisseur peut être ajustée facilement lors de la pose, permettant d’atteindre la résistance thermique souhaitée. Pour une isolation optimale, il est recommandé de viser une épaisseur d’au moins 30 cm.

A lire aussi :   Les meilleures solutions pour une isolation phonique murale efficace

Les limites architecturales et le budget à prendre en compte

Lors du choix de l’épaisseur de laine de verre, n’oubliez pas de tenir compte des contraintes liées à votre bâtiment et à votre budget. En effet, une épaisseur trop importante peut réduire l’espace habitable ou poser des problèmes de mise en œuvre. De même, prévoyez un budget adapté pour couvrir les coûts de l’isolation choisie.

En conclusion, choisir la bonne épaisseur de laine de verre dépend de plusieurs facteurs tels que la résistance thermique souhaitée, le type de pose, les contraintes architecturales et le budget disponible. En prenant ces critères en considération, vous pourrez sélectionner l’épaisseur idéale pour vos travaux d’isolation et profiter d’un confort thermique optimal.

4.4/5 – (23 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • Se débarrasser des souris : solutions pour murs infestés

    Se débarrasser des souris : solutions pour murs infestés

  • Éliminez les puces de parquet : 5 méthodes efficaces

    Éliminez les puces de parquet : 5 méthodes efficaces

  • Reconnaître et traiter les boutons de punaises de lit

    Reconnaître et traiter les boutons de punaises de lit

  • Lutte efficace contre l'invasion de poissons d'argent

    Lutte efficace contre l’invasion de poissons d’argent

  • Éliminer les puces : guide pour une maison saine

    Éliminer les puces : guide pour une maison saine

  • alarme maison 1

    Protégez votre foyer avec une alarme maison adaptée à vos besoins

  • Top 3 anti fourmis : choisissez les meilleurs produits 2024

    Top 3 anti fourmis : choisissez les meilleurs produits 2024

  • Comment installer un piège à cafards efficacement

    Comment installer un piège à cafards efficacement

  • Identifier et traiter les piqûres de punaises de lit

    Identifier et traiter les piqûres de punaises de lit

  • Achat Goliath Gel en magasin : trouvez votre insecticide

    Achat Goliath Gel en magasin : trouvez votre insecticide

  • Trouver et éliminer un nid de mouches efficacement

    Trouver et éliminer un nid de mouches efficacement

  • johnny briggs ls1dt3ngcuw unsplash

    Iconique et intemporel : comment conserver son canapé Chesterfield dans sa décoration intérieure en 2024 ?