Comment construire une maison container ?

Une maison container encore désignée maison conteneur est une construction composée de plusieurs conteneurs maritimes, neufs ou déjà utilisés qui sont racolés grâce à une charpente métallique.

comment construire une maison container
comment construire une maison container

De nos jours, en dépit des maisons individuelles, ce type d’habitation est aussi utilisé de manière récurrente. Il peut servir de logement collectif, individuel ou à des fins professionnelles et peut paraître sublime et luxueuse en fonction des besoins du propriétaire. Par ailleurs, la construction d’une maison container tient compte de plusieurs étapes. Dans la suite de cet article, découvrez comment construire votre maison container.

Définissez votre projet de construction

L’étape la plus importante dans toute démarche est la définition de votre projet dans tous les sens du terme. Vous devez énumérer vos réelles attentes, consulter un expert pour le plan de votre logement et une entreprise de construction. Tous ces éléments sont nécessaires dans l’établissement de votre projet de construction.

Définissez votre budget de construction

La deuxième étape importante consiste à définir votre budget total. Il doit tenir compte de l’achat du conteneur, du terrain et de tout ce qui vous sera utile. Cela comprend également l’aménagement intérieur. De plus, vous pouvez opter pour un prêt immobilier auprès d’une banque lorsque tous les fonds ne sont pas réunis.

Sélectionnez le bon entrepreneur

Une fois que vous avez terminé d’élaborer un plan et définir votre budget, discutez-en avec un entrepreneur digne de confiance. Avant de lui confier une responsabilité aussi énorme, assurez-vous qu’il a la capacité de l’assumer correctement.

Choix de son container

Pour la construction de votre logement, vous devez tenir compte du type de conteneur adapté à vos besoins. En effet, il existe deux types de conteneurs avec des caractéristiques propres à eux. Nous distinguons :

  • les conteneurs maritimes : ils respectent des normes ISO qui assurent leurs résistances face aux intempéries. Toutefois, ils font preuve d’une grande durabilité au cours du temps grâce à leurs traitements contre les corrosions ;
  • les conteneurs Dry : ce sont les plus utilisés dans la construction des habitations conteneurs. Les conteneurs Dry ne présentent aucune toxicité suite aux normes d’entretiens rigoureuses à laquelle ils obéissent. Ils pèsent entre 1380 et 3990 kg pour une surface en m2 pouvant aller à 28.3 m² ;
  • les containers Open Top : ils s’ouvrent par le haut et sont idéals pour les terrasses et les constructions multi-containers.
A lire aussi :   Pourquoi opter pour le bardage en fibrociment ?

Pour économiser plus d’argent, vous serez tenté de choisir des conteneurs bon marché. Il est important de prioriser des conteneurs de qualité, car les articles bon marché ne sont pas durables.

demandez 3 devis travaux gratuits

S’assurer de la conformité de votre projet au Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Avant l’achat de votre terrain pour votre projet de construction, il est fortement conseillé de suivre le plan local d’urbanisme de votre commune. Ce document est disponible auprès des autorités locales de votre municipalité. Le plan local d’humanisme renseigne sur les règles urbaines dans votre périmètre ainsi que les restrictions.

Établissez une demande de permis de construire

Une fois votre projet de construction conforme au plan local d’humanisme, vous devez effectuer la demande de votre permis de construire auprès de votre mairie. Une attestation qui prouve le respect de votre logement conteneur à la nouvelle réglementation RT 2012 doit être jointe à votre dossier de demande de permis. Vous devez recevoir une réponse dans un délai de 2 mois.

A lire aussi :   Comment construire une maison container en France et ou l'installer ?

Entamez les travaux

Après l’obtention de votre permis, vous pouvez à présent commencer vos travaux de construction. Vous devez au préalable déclarer le début de vos travaux auprès de votre mairie. Il en est de même lorsque les activités sont terminées. Par conséquent, la mairie vous délivre une Déclaration Attestant l’achèvement et la Conformité des travaux (DAACT).

Réaliser un test d’étanchéité

Une fois les travaux terminés, vous devez réaliser un test d’étanchéité par un autre organisme outre que votre constructeur. Les mesures ne doivent pas excéder 0.6 m³/h.m². Si elles ne sont pas respectées, vous serez contraint d’effectuer à nouveau les travaux indispensables pour être en conformité avec la réglementation thermique RT 2012.

Ecrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !