Comment réagir si la pression de votre chaudière baisse ?

Toutes les chaudières, quel que soit le combustible ou la technologie, ont besoin d’une pression d’eau adéquate pour bien fonctionner. En effet, les maisons à plusieurs étages nécessitent des niveaux de pression équilibrés pour assurer une bonne circulation de l’eau dans la boucle de chauffage, à la fois horizontalement et verticalement.

pression de votre chaudiere baisse
pression de votre chaudiere baisse

A l’inverse, une pression trop élevée ou trop basse nuira au système de chauffage. Une pression insuffisante peut en fait endommager l’équipement, provoquer son dysfonctionnement et arrêter le chauffage. Dans cet article, retrouvez toutes les causes qui peuvent expliquer la perte de charge même en l’absence de fuites évidentes, et quelques astuces pour trouver la bonne valeur.

Les causes de baisse de pression d’une chaudière à gaz

Si vous remarquez une baisse de pression dans votre chaudière, vérifiez d’abord qu’il n’y a pas de fuites d’eau. C’est l’explication la plus courante. En d’autres termes, les chutes de pression sans fuites sont rares.

Pour cela, commencez par regarder de près les éléments les plus fréquemment touchés par les fuites, à savoir :

  • La chaudière en elle-même, notamment soupapes de sécurité ou ventilateurs automatiques ;
  • Les réseaux hydrauliques de la chaudière, notamment tuyauteries ou raccords de chauffage ;
  • L’émetteur de chaleur.

Il faut être prudent à ce stade de l’observation. Dans certains cas, où le débit d’eau est critique, les fuites peuvent également prendre la forme de gouttes qui augmentent la pression au fil du temps. Si vous ne voyez pas le circuit comme un plancher chauffant ou des tuyaux encastrés dans le mur, cherchez plutôt des signes que des fuites d’eau ont pu laisser derrière vous : flaques d’eau, murs usés, humidité excessive, moisissures.
Si une inspection personnelle ne révèle rien, mais que la perte de charge persiste, n’hésitez pas à contacter votre plombier. Et si vous ne pouvez pas contrôler vous-même vos appareils ou votre système de chauffage, faites appel à un professionnel. Il peut s’agir d’une petite fuite qui ne peut être détectée qu’avec un œil averti.

A lire aussi :   Chaudière à Gaz : Votre chaudière à fioul vieillissante ? Il est temps de passer au gaz !

L’usure de la pompe

Pour justifier la perte de charge, nous pouvons également regarder le côté pompe de la chaudière, également appelé pompe de circulation. C’est le cœur du processus d’acheminement de l’eau chaude produite par la chaudière à travers le réseau de chauffage vers le générateur de chaleur.
En moyenne, la durée de vie de cet élément est de 20 ans. Mais il peut s’user ou tomber en panne prématurément. Si vous voulez savoir si votre pompe est à l’origine de la dépression dans votre chaudière, pour cela, vous devez vous assurer de son bon fonctionnement. Vous pouvez mettre le tournevis sur le circulateur et écouter. Si vous entendez du bruit, Il y a donc un mouvement de rotation. La pompe n’est donc pas la cause. Vous pouvez également retirer le capuchon de sécurité de la pompe pour vous assurer qu’elle tourne correctement. Si oui, ça marche. Il existe alors une autre explication à la perte de charge.

A lire aussi :   Chaudière à Gaz : Votre chaudière à fioul vieillissante ? Il est temps de passer au gaz !

Ce qu’il faut faire lorsque votre chaudière est en baisse de pression

La clé d’une pression stable est un équipement bien entretenu. Vérifiez également régulièrement le manomètre de la chaudière. En cas de légère baisse, ouvrez avec précaution la valve de gonflage jusqu’à ce que le manomètre indique une pression suffisante.
Évitez également de nettoyer fréquemment les radiateurs et le chauffage par le sol. Répétez-vous ce processus pour réduire le bruit de la chaudière et des tuyaux ? Il peut être utile de faire inspecter le système par un professionnel pour déterminer la raison de la présence d’air.

N’oubliez pas de faire un entretien régulier chaque année ! Depuis 2009, les chaudières doivent être entretenues par un professionnel qualifié, au moins une fois par an. Une occasion supplémentaire pour vérifier l’inventaire des équipements et d’identifier la cause des chutes de pression périodiques avec un œil expert.

Il faut noter aussi que vous devrez peut-être faire l’appoint d’eau à chaque rinçage, généralement une fois par an. Si vous devez remplir le circuit d’eau plus d’une fois pendant la saison de chauffage, contactez immédiatement un spécialiste.

A lire aussi :   Chaudière à Gaz : Votre chaudière à fioul vieillissante ? Il est temps de passer au gaz !

Notez qu’il ne faut pas surestimer vos capacités. Si la réparation vous semble difficile, n’hésitez pas à consulter un professionnel. Le circuit de chauffage n’est pas simple, de l’eau chaude ou de l’eau sous pression circule. Si la chaudière elle-même fuit de l’eau, seul un chauffagiste peut évaluer correctement la gravité du problème et s’il peut être réparé ou si des matériaux doivent être changés.

4.7/5 - (20 votes)

Écrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !