Comprendre la réglementation des alarmes extérieures et leurs interdictions

Angélique Lastouffe
6 juillet 2023
Temps de lecture : 3 minutes
motion sensor with light detector mounted on exterior wall of private house as part of security system

La sécurité de sa maison est une préoccupation majeure pour les propriétaires. Parmi les dispositifs de protection disponibles sur le marché, l’alarme extérieure se présente comme une solution efficace pour dissuader les cambrioleurs. Toutefois, son installation est soumise à certaines prescriptions et réglementations. Dans cet article, nous allons aborder les raisons pour lesquelles une alarme extérieure peut être interdite.

Réglementation en vigueur concernant les alarmes sonores

Les alarmes sonores sont encadrées par la loi afin de préserver la tranquillité du voisinage et d’éviter les nuisances sonores. La durée maximale de fonctionnement d’une alarme sonore en extérieur est ainsi limitée à 3 minutes consécutives. Au-delà de cette durée, le propriétaire de l’installation peut être sanctionné.

En outre, il est également obligatoire de déclarer l’installation d’une alarme auprès de la mairie ou de la préfecture du lieu d’implantation. Ce dispositif permet aux autorités de mieux contrôler les installations et de s’assurer qu’elles respectent les normes en vigueur.

Les conditions d’installation d’une alarme extérieure

L’installation d’une alarme extérieure doit répondre à plusieurs critères pour être autorisée :

  • Le niveau sonore : Le volume de l’alarme doit être inférieur à un certain seuil, généralement fixé à 105 dB.
  • La durée d’émission du signal sonore : Comme indiqué précédemment, la loi impose une durée maximale de 3 minutes pour le fonctionnement d’une alarme extérieure.
  • L’emplacement : L’installation doit se situer sur la propriété privée et ne pas déborder sur la voie publique ou chez vos voisins.

A lire aussi :   Qui a inventé l’alarme : découverte du génie derrière ce mécanisme de sécurité

Dans certains cas, les règles d’urbanisme locales peuvent également imposer des restrictions supplémentaires concernant l’installation d’une alarme extérieure, notamment en termes de distance par rapport aux habitations voisines.


Pourquoi une alarme extérieure peut être interdite ?

Malgré leur utilité pour assurer la sécurité des biens et des personnes, les alarmes extérieures peuvent être interdites dans certaines situations. Voici quelques-unes des raisons principales qui peuvent expliquer cette interdiction :

Nuisances sonores provoquées par l’alarme

Les nuisances sonores sont souvent citées comme étant la principale cause d’interdiction des alarmes extérieures. En effet, le bruit généré par ce type d’alarme peut rapidement devenir insupportable pour les riverains, surtout si elles se déclenchent régulièrement et pendant une durée prolongée.

De plus, certaines études ont montré que les alarmes sonores peuvent être à l’origine de troubles du sommeil, de stress et d’autres problèmes de santé chez les personnes exposées régulièrement à ces nuisances.

Non-respect des règles d’installation

Comme évoqué précédemment, l’installation d’une alarme extérieure doit respecter certaines règles en termes de niveau sonore, de durée d’émission et d’emplacement. Si ces conditions ne sont pas remplies, le propriétaire de l’alarme peut être contraint de la démonter et de cesser son utilisation.

Risque de fausses alertes

Les alarmes extérieures peuvent également être interdites en raison du risque de fausses alertes qu’elles représentent. En effet, un capteur mal réglé ou un animal errant dans la zone de détection peut facilement provoquer le déclenchement intempestif de l’alarme. Ces fausses alertes peuvent engendrer une gêne pour les voisins et mobiliser inutilement les forces de l’ordre.


A lire aussi :   Conseils pratiques pour réussir la vente d’une alarme

Les alternatives aux alarmes extérieures

Face aux restrictions liées aux alarmes extérieures, il est nécessaire de se tourner vers d’autres solutions de sécurité qui permettent de protéger efficacement sa maison tout en respectant les réglementations en vigueur :

  • Alarmes silencieuses : Elles transmettent l’alerte directement au propriétaire via une application sur smartphone, sans émettre de signal sonore à l’extérieur.
  • Caméras de surveillance : Les caméras permettent de surveiller les abords de la maison et d’alerter en cas de détection de mouvement.
  • Systèmes de dissuasion visuelle : Les dispositifs tels que les panneaux signalant la présence d’une alarme ou d’un système de vidéosurveillance peuvent décourager les cambrioleurs potentiels avant même qu’ils n’essaient de pénétrer dans la propriété.

En somme, bien que les alarmes extérieures présentent des avantages indéniables en termes de sécurité, leur utilisation est soumise à des réglementations strictes pour prévenir les nuisances sonores et autres problèmes liés à leur fonctionnement. Il est donc crucial de se renseigner sur les prescriptions locales et de respecter les règles d’installation pour éviter toute interdiction.

4/5 – (22 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • Prix de petits ascenseurs maison : guide d'installation et coût

    Prix de petits ascenseurs maison : guide d’installation et coût

  • Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

    Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

  • Prix d'un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

    Prix d’un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

  • fournisseur de gaz

    Quand faut-il changer de fournisseur de gaz ?

  • Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

    Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

  • Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

    Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

  • 3460dc33dce3a228135d29cdaefd61c4

    Rénovation de toiture : pourquoi faire appel à des professionnels ?

  • Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

    Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

  • Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

    Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

  • Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

    Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

  • Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

    Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

  • Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif

    Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif