Le guide ultime pour cultiver un avocatier chez soi

Denis Lupin
6 juillet 2023
Temps de lecture : 3 minutes
cultiver un avocatier

Vous rêvez de cultiver votre propre avocatier à la maison, et ainsi profiter de délicieux avocats frais tout au long de l’année ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous vous montrerons étape par étape comment faire pousser un avocat à partir d’un simple noyau. Alors, sans plus attendre, commençons notre aventure botanique !

Étape 1 : Préparer le noyau d’avocat

Tout d’abord, il vous faut un noyau d’avocat. La prochaine fois que vous savourerez un avocat, conservez précieusement le noyau central. Lavez-le soigneusement sous l’eau tiède pour enlever toute trace de chair, puis séchez-le avec du papier absorbant.

Identifier le haut et le bas du noyau

Observez attentivement votre noyau : vous remarquerez qu’il présente une extrémité légèrement pointue, tandis que l’autre est plus aplatie. Il est essentiel de bien distinguer ces deux parties car l’enracinement se fera côté plat tandis que les nouvelles pousses émergeront du côté pointu.

Étape 2 : Planter le noyau en utilisant la méthode des cure-dents

La méthode la plus courante pour faire germer un noyau d’avocat consiste à utiliser des cure-dents. Voici comment procéder :

A lire aussi :   Le jardinage devient un plaisir quand il est bien fait !
  1. Enfoncez délicatement trois ou quatre cure-dents dans le noyau, en prenant soin de les espacer régulièrement autour de sa circonférence. Les cure-dents serviront de support pour maintenir le noyau partiellement immergé dans l’eau.
  2. Placez le noyau au-dessus d’un récipient rempli d’eau (un simple verre fera l’affaire) de manière à ce que la partie inférieure (côté plat) soit immergée d’environ 2-3 cm. Veillez à bien positionner les cure-dents sur le bord du verre pour assurer un bon équilibre.
  3. Maintenez une température ambiante constante et placez le tout dans un endroit bien éclairé, mais sans exposition directe au soleil.
  4. Vérifiez régulièrement le niveau d’eau et assurez-vous qu’il reste suffisamment élevé pour maintenir l’immersion du bas du noyau. Vous pouvez également changer l’eau tous les 5 jours environ pour éviter la prolifération de bactéries.

Au bout de quelques semaines (parfois jusqu’à 8 semaines), vous devriez observer la formation de racines et l’apparition d’une tige verte au sommet du noyau. Soyez patient, car chaque avocatier est unique et certains peuvent mettre plus de temps que d’autres à germer.


A lire aussi :   Inonder un nid de bourdon : une étude en Touraine

Étape 3 : Transplanter l’avocatier dans un pot de terre

Lorsque la tige atteint environ 15 cm de hauteur, il est temps de transplanter votre jeune avocatier dans un pot contenant du terreau. Voici comment faire :

  • Choisissez un pot d’au moins 20 cm de diamètre, avec des trous de drainage au fond pour éviter l’accumulation d’eau.
  • Remplissez le pot avec un mélange de terreau et de compost, en veillant à laisser suffisamment d’espace pour accueillir les racines de votre avocatier.
  • Faites un trou au centre du terreau, assez profond pour y insérer la totalité des racines de l’avocatier.
  • Placez délicatement l’avocatier dans le trou, en étalant bien les racines pour favoriser leur croissance. Recouvrez ensuite les racines de terreau, en laissant le haut du noyau légèrement visible.
  • Arrosez abondamment après la plantation, puis assurez-vous de maintenir le terreau toujours humide (mais pas détrempé) au cours des premières semaines suivant la transplantation.

Étape 4 : Prendre soin de son avocatier

Un avocatier en bonne santé nécessite quelques soins spécifiques pour assurer sa croissance optimale :

A lire aussi :   Tout ce que vous devez savoir sur la location de matériel de jardinage
  • Lumière : Placez votre avocatier près d’une fenêtre ensoleillée, mais évitez l’exposition directe aux rayons du soleil, surtout pendant les mois les plus chauds. Les avocatiers apprécient la lumière vive et indirecte.
  • Arrosage : Veillez à garder le terreau de votre avocatier humide, sans toutefois le détrempé. Un bon indicateur est de vérifier si les 2-3 premiers centimètres de terreau sont secs avant d’arroser à nouveau.
  • Engrais : Apportez régulièrement des nutriments à votre avocatier en utilisant un engrais spécifique pour les plantes fruitières ou un compost organique bien équilibré.
  • Taille : Pour favoriser une croissance compacte et touffue, pensez à tailler votre avocatier lorsque sa tige atteint environ 30 cm de hauteur. Supprimez simplement les deux tiers supérieurs de la tige, juste au-dessus d’un nœud.

Il est important de noter que les avocatiers cultivés à partir de noyaux peuvent prendre plusieurs années avant de produire des fruits, et certains ne fructifieront peut-être jamais. Toutefois, cela ne doit pas vous décourager ! Avec un peu de patience et beaucoup d’amour, vous aurez le plaisir de voir grandir votre propre arbre et, qui sait, peut-être récolter un jour de savoureux avocats maison !

4/5 – (16 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • 99584.jpg

    Comment entretenir son matelas à mémoire de forme pour une durée de vie prolongée ?

  • Analyse du ROI pour investissement immobilier de luxe

    Analyse du ROI pour investissement immobilier de luxe

  • Ascenseurs de maison : guide des adaptations et aides disponibles

    Ascenseurs de maison : guide des adaptations et aides disponibles

  • Comment choisir un installateur pour votre ascenseur maison

    Comment choisir un installateur pour votre ascenseur maison

  • Pannes ascenseur maison : guide dépannage et solutions

    Pannes ascenseur maison : guide dépannage et solutions

  • Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l'autonomie

    Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l’autonomie

  • FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

    FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

  • Sécurité et normes pour l'installation d'ascenseurs de maison

    Sécurité et normes pour l’installation d’ascenseurs de maison

  • Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

    Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

  • 96112.jpg

    Les critères pour bénéficier du statut de LMNP

  • Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

    Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

  • Installation ascenseur maison : Guide étape par étape

    Installation ascenseur maison : Guide étape par étape