Les différents retours et avis sur les panneaux solaires en autoconsommation

Angélique Lastouffe
3 mars 2023
Temps de lecture : 3 minutes
panneau solaire 20

Avec la hausse flagrante des de l’énergie, il devient impératif de penser à une solution plus rentable. Pour les ménages les plus modestes, la facture d’électricité devient un réel fardeau. Pour palier ce problème, il est possible de recourir à un mode de consommation peu connu, mais plus avantageux. C’est ainsi que bon nombre de ménages ont fait le choix d’installer des panneaux solaires en autoconsommation. Avec cette démarche, il est possible de consommer une électricité verte et locale et de stocker ou vendre le surplus de l’énergie produite.

Principe et fonctionnement de l’autoconsommation

L’énergie solaire se forge une place convoitée au sein des ménages, qui tendent tant bien que mal à réduire la facture de leur consommation énergétique. Entre hausse des prix de l’électricité et réduction des prix des panneaux solaires, le choix de passer vers un mode d’autoconsommation est vite fait.

Ce terme désigne alors le fait d’utiliser l’électricité produite par les panneaux solaires installés sur la toiture de la maison. Cela signifie que les habitudes de consommation sont à adapter puisqu’il est possible de consommer que la journée.

La consommation de l’énergie solaire réduit alors la consommation de l’énergie publique. Les ménages deviennent alors plus indépendants des fournisseurs et ne sont donc plus confrontés à la hausse des prix, qui ne pourra plus résister au bouclier tarifaire.

A lire aussi :   Installation de Panneaux Solaires d’Occasion pour Rénovation Durable

Pour s’y faire, les panneaux solaires sont installés et l’électricité produite est directement injectée et alimente les différents appareils électroniques. Il existe alors deux cas ; si les panneaux ne produisent pas d’énergie, la consommation passe sur le réseau public. En revanche, s’ils en produisent trop, il s’agit d’une autoconsommation, qui peut alors être :


  • partielle ;
  • totale.

Dans le cas d’une autoconsommation partielle, le surplus de production repart dans le réseau public. Les propriétaires sont alors rémunérés à l’issue de ce fait. Les tarifs d’achat varient en fonction de la puissance de l’installation en kWc et vont de 0,06 à 0,10 euro. C’est par ailleurs le choix d’autoconsommation le plus répandu. L’autoconsommation totale, quant à elle, vise à utiliser toute l’énergie produite par les panneaux solaires. Il convient alors d’installer une batterie de stockage et un système domotique. Bien qu’ils soient intéressants tous les deux, il convient de choisir celui qui répond au mieux à ses besoins en termes d’énergie.

Avis des clients sur les panneaux solaires en autoconsommation

Ancien ouvrier converti en agent immobilier, un utilisateur transforme sa maison en habitation autosuffisante, dans l’unique but de baisser le coût de sa facture d’énergie. En investissant une somme de 30 000 euros dans des travaux de rénovation qui incluent l’installation de panneaux photovoltaïques et un parc de batterie pour être plus autonome. De cette manière, il produit plus d’énergie qu’il en consomme. Le surplus d’énergie est alors revendu à son fournisseur EDF. En plus de réduire sa facture énergétique, il génère un revenu d’environ 1 200 euros grâce à la vente du surplus.

A lire aussi :   Installer des panneaux solaires chez soi : Voici ce que dit la loi !

Avec un module photovoltaïque de 9 panneaux de 270 kWc, un couple opte pour des panneaux solaires en autoconsommation totale. Avec un onduleur hybride de 3 kWc et un parc de batterie 12 volts, ce couple a la possibilité de faire face à la demande en énergie de leur habitation même par mauvais temps. Néanmoins, ils sont dans l’obligation d’adapter leurs habitudes et se contenter de 2 500 kWc.

Avec ses 14 panneaux solaires en autoconsommation partielle de 4.2 kWc, un client a réduit sa facture d’électricité annuelle de 500 euros et se sent indépendant et responsable face à l’environnement. M. Perrin, quant à lui, a vu sa facture de consommation baisser de 60 % dès la première année après l’installation de panneaux solaires en autoconsommation partielle de 8.6 kWc.

Partagez cet article :
A lire également :
  • Éliminer les puces : guide pour une maison saine

    Éliminer les puces : guide pour une maison saine

  • Top 3 anti fourmis : choisissez les meilleurs produits 2024

    Top 3 anti fourmis : choisissez les meilleurs produits 2024

  • Comment installer un piège à cafards efficacement

    Comment installer un piège à cafards efficacement

  • Identifier et traiter les piqûres de punaises de lit

    Identifier et traiter les piqûres de punaises de lit

  • Achat Goliath Gel en magasin : trouvez votre insecticide

    Achat Goliath Gel en magasin : trouvez votre insecticide

  • Trouver et éliminer un nid de mouches efficacement

    Trouver et éliminer un nid de mouches efficacement

  • johnny briggs ls1dt3ngcuw unsplash

    Iconique et intemporel : comment conserver son canapé Chesterfield dans sa décoration intérieure en 2024 ?

  • Comment repérer et détruire les œufs de punaise de lit

    Comment repérer et détruire les œufs de punaise de lit

  • Protégez vos vêtements : guide anti-mites efficace

    Protégez vos vêtements : guide anti-mites efficace

  • Premiers secours et traitement pour piqûres d'insectes

    Premiers secours et traitement pour piqûres d’insectes

  • Piqûre de puce maison : symptômes, reconnaître et soulager

    Piqûre de puce maison : symptômes, reconnaître et soulager

  • Différencier et éliminer souris et mulots dans la maison

    Différencier et éliminer souris et mulots dans la maison