Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

Angélique Lastouffe
11 avril 2024
Temps de lecture : 3 minutes
Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

L’installation d’un ascenseur résidentiel s’accompagne de nombreux questionnements, notamment sur sa sécurité et sa conformité aux normes actuelles. Un des éléments fondamentaux que je prends toujours en considération dans ma passion pour la décoration et l’aménagement intérieur, c’est bien la sécurité des installations. L’ascenseur de maison, cette solution pratique et souvent esthétique, n’échappe pas à cette règle. Voyons ensemble comment naviguer dans les méandres réglementaires pour allier confort moderne et sécurité optimale.

Réglementation et normalisation des ascenseurs privés

À l’ère où la sécurité des installations domestiques est primordiale, comprendre les normes et réglementations liées aux ascenseurs de maison est essentiel. Tout d’abord, il est indispensable de savoir que l’installation d’ascenseurs privés est encadrée par la directive européenne n°216-550 qui exige un marquage CE des ascenseurs et des pièces, conforme à l’article 79 de la loi n°2003-593 du 2 juillet 2003 sur «Urbanisme et Habitat relatif à la sécurité des constructions». Cela garantit que l’équipement est fabriqué et installé selon les directives de sécurité en vigueur.

L’adoption en août 2014 des normes EN 81-20 et EN 81-50, actualisant les exigences pour la construction des ascenseurs et la sécurité de leurs composants, a marqué un tournant important. Ces normes comprennent des mesures telles que la protection contre les mouvements incontrôlés de la cabine, l’intensité d’éclairage minimale ou encore l’accès sécurisé pour la maintenance. En discutant avec mes lecteurs sur LaBelleMaison, je ressens une réelle prise de conscience de l’importance de ces normes, qui ne cessent de renforcer la sécurité des passagers.

A lire aussi :   Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

Ai-je le droit d’installer un ascenseur dans mon domicile  ?

L’idée d’avoir un ascenseur chez soi peut paraitre surprenante à première vue. Mais détrompez-vous, c’est une option de plus en plus prisée pour sa commodité et son accessibilité. En France, installer un ascenseur dans une propriété privée est tout à fait faisable, à condition de respecter la législation en vigueur, et surtout la loi sur la sécurité des constructions citée précédemment.

Il est également nécessaire de vérifier si des autorisations d’urbanisme spécifiques sont requises. Pour la plupart des cas, aucune autorisation n’est nécessaire, à moins que l’installation n’affecte l’aspect extérieur de l’habitation ou ne créée une surface de plancher supplémentaire. Dans les bâtiments classés monuments historiques ou lorsque l’ascenseur a une incidence sur l’aspect extérieur de la maison, il faudra probablement obtenir un permis de construire.


C’est un sujet qui revient souvent dans nos discussions autour du jardinage et de l’aménagement extérieur, où l’ajout d’un ascenseur peut être à la fois un atout esthétique et pratique, tout en révélant des contraintes administratives insoupçonnées.

Obligations de vérification et d’entretien

Avoir un ascenseur chez soi, c’est aussi s’engager sur un suivi régulier pour assurer sa bonne marche et la sécurité des usagers. La loi impose que chaque ascenseur fasse l’objet d’un entretien périodique et de contrôles techniques tous les cinq ans, effectués par une personne qualifiée, couverte par une assurance responsabilité professionnelle.

A lire aussi :   Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

Il est intéressant de noter que le rythme d’entretien pour chaque ascenseur doit respecter les intervalles prescrits, avec des visites au moins toutes les six semaines pour vérifier des points aussi critiques que le fonctionnement des serrures des portes palières ou la lubrification des pièces. Et sachez que, en tant que propriétaires, ne pas respecter ces obligations peut conduire à une amende de 450 euros, voire engager votre responsabilité en cas d’accident.

Dans mes projets de décoration intérieure, quand il est question de fusionner fonctionnalité et esthétique avec l’installation d’ascenseurs, je tiens toujours à discuter de la planification de leur entretien, un aspect crucial souvent sous-estimé, pour éviter les désagréments futurs.

La modernisation des ascenseurs anciens

Comme toute personne passionnée par la rénovation et l’histoire, je trouve fascinant de voir des ascenseurs anciens préservés au fil des temps dans des demeures de caractère. Cependant, pour ces ascenseurs datant d’avant 1958, la législation impose une mise en conformité, selon des délais spécifiques. Les propriétaires doivent envisager des analyses de risques et des modernisations techniques pour respecter les standards de sécurité actuels. Pour les ascenseurs ayant une valeur historique attestée, un délai supplémentaire jusqu’au 31 décembre 2027 est accordé pour leur mise à nive


Partagez cet article :
A lire également :
  • 109378.jpg

    Les avancées technologiques dans le chauffage résidentiel

  • 108549.jpg

    Construire une maison écologique : guide pour un projet sur mesure

  • photo 1638564944112 4fd106e598d3

    Le carport en bois : un choix plus respectueux de l’environnement pour protéger sa voiture

  • prix panneaux solaires pour 150m2

    Quel est le prix des panneaux solaires pour une maison de 150 m² ?

  • 106049.jpg

    Tout savoir sur les systèmes de verrouillage avec digicode pour la maison

  • 106266.jpg

    La gestion d’un cas de loyer impayé : les étapes clés avec votre assurance

  • 593830f68a49b301f1376749771da84a

    Rénovation de maison : pourquoi changer vos menuiseries ?

  • 105059.jpg

    Aménagement de maison : le choix d’équipements sanitaires accessibles aux PMR

  • 6630a9fe8abf3 grillage rigide jardin

    Guide complet pour acheter des panneaux de grillage rigide

  • 103789.jpg

    L’expert en bâtiment, votre allié pour un projet de construction sans faille

  • assurance habitation jeune actif

    Maîtriser l’assurance habitation pour les jeunes actifs : Trois conseils clés

  • cheminee centrale central fireplace focus creation img98815b04094a406f 4 4300 1 c1d61ef

    Choisir une cheminée centrale : critères et conseils