WC : quels sont les différents types de WC ?

Denis Lupin
8 janvier 2020
Temps de lecture : 3 minutes
WC

Design, suspendues, en inox ou en céramique, les toilettes ont toute la même fonction mais elles se déclinent de mille et une façons. Si leur choix est avant une question de confort personnel, il n’en demeure pas moins indispensable de savoir les différencier.

Les différents types de WC

Le fonctionnement d’un WC va dépendre de son type. Ainsi, on distingue :

  • Les toilettes classiques : on peut les décomposer en trois éléments essentiels : un réservoir, une cuvette et un mécanisme de chasse d’eau. Le réservoir garde une certaine quantité d’eau et les matières de la cuvette sont évacuées lorsque la chasse d’eau est actionnée. Il existe des mécanismes de chasse qui permettent de consommer moins d’eau comme la chasse à deux boutons ou la chasse avec un bouton stop.
  • Les toilettes chimiques : il s’agit de toilettes mobiles qui comprennent deux réservoirs. L’un d’entre eux est destiné à contenir l’eau et l’autre à recevoir les matières organiques. Les substances chimiques utilisées dans ces toilettes servent à dissoudre les matières organiques.
  • Les toilettes sèches : ces toilettes ne s’appuient pas sur l’utilisation de l’eau. Les matières organiques sont associées à des matières végétales (généralement du bois). Avec le temps, elles deviennent du compost et celui-ci peut être utilisé comme engrais naturel. Ce système est bien pratique dans les endroits où il n’y pas de réseau d’égout collectif.
  • Le WC broyeur : ce type de WC (dont un des modèles les plus connus est Sanibroyeur) nécessite une alimentation pour son moteur électrique qui va venir détruire les matières organiques. Son avantage est qu’il ne nécessite pas d’être installé près d’une évacuation ce qui le rend idéal pour les camping-cars par exemple. Il faut cependant avoir une autorisation pour l’installer et en plus, il faut l’utiliser en prenant quelques précautions. On ne doit par exemple pas y jeter du coton ou des tampons.
  • Le WC turc : les toilettes turques n’ont pas d’assise et nécessitent de s’accroupir contrairement au WC classique anglais. Elles sont plus hygiéniques et leur entretien est facilité.
  • Les toilettes japonaises : ce type de WC fait fureur dans son pays d’origine et en Corée du Sud. Il s’agit d’une version un peu plus évoluée des toilettes classiques. Ce type de toilettes comporte notamment une douchette intime et une lunette préalablement chauffée qui n’a pas besoin d’être soulevée. Ces toilettes permettent de se passer de papier toilette ce qui en réduit l’impact environnemental.
A lire aussi :   Idées inspirantes de décoration de Noël pour les maternelles

Les matières utilisées pour les WC

Trois matières sont essentiellement utilisées pour les WC :

  • La porcelaine : c’est un matériau relativement fragile car un choc suffit à le casser. Sa résistance aux produits chimiques en a répandu l’utilisation
  • La céramique : elle est un plus robuste que la porcelaine mais elle ne résiste pas aux chocs les plus violents.
  • L’inox : c’est de loin le matériau le plus résistant mais aussi le plus coûteux. On le rencontre souvent dans les toilettes publiques.

Sur un autre sujet : quel climatiseur mobile choisir

Pensez à la version encastrée pour un gain de place

Certaines salles de bain sont relativement petites et il est difficile de se mouvoir comme vous le souhaitez. C’est pour cette raison qu’il est judicieux d’adopter un WC suspendu avec une chasse d’eau encastrée. Vous aurez un gain de place considérable.
  • Si votre mur ne permet pas l’installation de ce bâti, vous pouvez tout de même adopter ce fonctionnement.
  • Il faudra alors envisager un habillage pour que votre structure soit dissimulée et le rendu sera beaucoup plus agréable.
  • Le WC suspendu demande une installation précise puisque le poids peut être conséquent.
Vérifiez en amont qu’il est possible de l’installer de cette manière et pour l’entretien de la salle de bain, ce sera nettement plus simple et efficace puisque vous n’aurez pas ce pied désagréable.
4.1/5 – (10 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • Analyse du ROI pour investissement immobilier de luxe

    Analyse du ROI pour investissement immobilier de luxe

  • Ascenseurs de maison : guide des adaptations et aides disponibles

    Ascenseurs de maison : guide des adaptations et aides disponibles

  • Comment choisir un installateur pour votre ascenseur maison

    Comment choisir un installateur pour votre ascenseur maison

  • Pannes ascenseur maison : guide dépannage et solutions

    Pannes ascenseur maison : guide dépannage et solutions

  • Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l'autonomie

    Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l’autonomie

  • FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

    FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

  • Sécurité et normes pour l'installation d'ascenseurs de maison

    Sécurité et normes pour l’installation d’ascenseurs de maison

  • Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

    Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

  • 96112.jpg

    Les critères pour bénéficier du statut de LMNP

  • Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

    Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

  • Installation ascenseur maison : Guide étape par étape

    Installation ascenseur maison : Guide étape par étape

  • Évitez les pièges : planifier efficacement votre budget ascenseur

    Évitez les pièges : planifier efficacement votre budget ascenseur