13 à 15 % d’augmentation sur les factures d’Électricité et de Gaz au 1er février.

Denis Lupin
30 janvier 2023
Temps de lecture : 4 minutes
augmentation facture gaz electricite

Nous le savons tous, l’augmentation des tarifs des services publics a un impact direct sur nos comptes bancaires. Mais qu’en est-il exactement lorsque le « bouclier tarifaire » s’applique aux services tels que l’électricité et le gaz ? Combien de plus devrons nous payer pour ces services ?

C’est ce que nous allons découvrir dans cet article, nous allons voir comment cet outil tarifaire appliqué aux services publics peut impacter les consommateurs, et quelles sont les solutions possibles pour contrer ces augmentations de factures.

Passons maintenant à la suite de notre article pour en savoir plus sur le bouclier tarifaire et ses conséquences pour les consommateurs.

Au début de l’année 2023, les coûts liés à l’énergie réglementée s’accroîtront. Découvrez ce que vous pouvez prévoir sur vos factures.

Toutes les factures d’énergie vont augmenter à partir du 1er février

À partir du 1er février 2023, le réglementé de l’électricité sera encore augmenté de 15 %. Il faut se souvenir que le prix du gaz s’est accru le premier jour de l’année. Voici les conséquences sur votre facture !

Electricité : vos factures ont augmenté de 15% à partir du 1er février 1

La réglementation du tarif de vente de l’électricité (TRV) est révisée chaque année au mois de février. La CRE a avancé un calcul et le gouvernement l’a accepté. Pour calculer le chiffre, la CRE examine le prix de gros de l’électricité. En 2022, à cause de la guerre en Ukraine, les prix ont augmenté et restent très élevés.

A lire aussi :   Les avantages et les inconvénients de la vidéosurveillance : un regard objectif

Pour éviter que les dépenses des Français augmentent et que le Le gouvernement a promulgué le  » bouclier tarifaire «  l’année dernière. Ainsi, le 1er février 2023, il n’augmentera  » que  » de 15%, et non de 99% selon la CRE. Selon la CRE, un client qui consomme 8 500 kWh pourrait se voir facturer 200 euros supplémentaires par an. Il pourrait ainsi payer 1 845 euros au lieu de 604 euros.


Augmentation de 13 % pour le gaz

Le tarif du gaz est revu chaque mois par la CRE. L’État a mis à jour le bouclier tarifaire en début d’année. Le 1er janvier, il a arrêté la hausse à 15 % au lieu de 56 %. Si un consommateur consomme 13.690 kWh par an, il pourrait payer des charges de 1.675 euros au lieu de 1.453 euros.

augmentation facture gaz

Les TRV garantissent-ils les factures des consommateurs ?

Pour le gaz, le bouclier tarifaire bénéficie à 2,6 millions de clients sur le TRV d’Engie. Il en va de même pour 2,4 millions de clients qui ont souscrit une  » offre de marché  » indexée sur le TRV.

Les utilisateurs de gaz sont au nombre de 6 millions. Au total, 1,6 million de personnes bénéficient du bouclier tarifaire ; cependant, ce n’est pas suffisant. En réalité, le gouvernement fournit au secteur de l’énergie une aide financière. Ils achètent le gaz à un prix élevé et le revendent à un coût moindre aux consommateurs.

A lire aussi :   Quand faut-il changer de fournisseur de gaz ?

Dans le passé, seuls les fournisseurs dont les contrats étaient indexés sur le TRV recevaient cette aide de l’État. Désormais, la compensation est accessible à tous les contrats et ce sera le cas à partir du 1er septembre 2022 quel que soit le fournisseur. Il appartient ensuite à l’entreprise de transférer la compensation à ses clients dans leur facture.

Mais, qui a dit qu’un qu’un coup de pouce ne signifie pas forcément des tarifs bas. Sur le site energie-info.fr, on voit des chiffres qui vont de à 4700 euros pour une utilisation annuelle totale de 13 690 kWh. Trois fois plus que le TRV…


Pour tout autre contrat signé avant septembre 2022, le bouclier tarifaire ne couvre pas les factures des clients. Les usagers les plus en difficulté sont ceux dont les contrats sont qui est indexé sur les prix de gros, précise le site internet. Certains subissent des augmentations massives. Cinq mille d’entre eux nous ont été adressés cette année, soit plus de deux fois plus qu’en 2021.

Le TRV pour le gaz va disparaître

En réalité, le 30 juin 2023 est la date de la fin. Est-ce aussi la conclusion du bouclier tarifaire ? Quelles en seront les conséquences sur nos factures ? En raison d’une référence de prix créée par la CRE, informe le ministère de la Transition énergétique.

Ainsi, à partir du 1er juillet , les clients d’Engie au TRV seront orientés vers une Offre indexée dans le référentiel de la CRE assurant le maintien des prix.  » .

A lire aussi :   Guide Complet pour Construire une Terrasse Bois Surélevée : Plan, Matériaux et Étapes Clés

Il y a des sceptiques. L’État apportera une subvention aux entreprises (10 milliards pour le gaz et l’électricité selon les estimations de Bercy en 2022, NDLR), en les sollicitant pour utiliser le tarif L’article explique François Carlier qui est le délégué général de l’association de consommateurs. Mais quelle est la garantie qu’elles donneront suite ?

En particulier, le TRV pour l’électricité, qui concerne 21 millions de clients d’EDF, restera en vigueur.

Emmanuelle Wargon donne trois précisions importantes

L’association CLCV s’inquiète des augmentations de prix dues à la disparition du TRV pour le gaz. « Il ne faut pas confondre le tarif réglementé et le bouclier tarifaire. Le tarif réglementé n’étant plus d’application, les consommateurs français ne sont pas pour autant dépourvus de protection. Ce qui protège leurs intérêts, c’est le bouclier tarifaire créé par le gouvernement fédéral. Cette protection sera toujours appliquée même sans prix fixé par le gouvernement, a annoncé Emmanuelle Wargon, présidente de la CRE.

Qu’en sera-t-il s’il continue à être en vigueur ? « La Commission de régulation de l’énergie a entrepris d’élaborer un référentiel de prix appelé à prendre le relais du TRV pour le gaz. Cela aidera à déterminer le montant de l’aide que l’État fournira aux fournisseurs d’énergie qui réduisent les coûts pour les consommateurs. Le tarif sera pratiquement le même que le TRV. « 

Elle ajoute  » Le bouclier tarifaire est toujours en place pour protéger. Il a plafonné l’augmentation à 15 % à compter de janvier 2023. Si le bouclier n’était pas là, le tarif autorisé augmenterait de 56,7 %. L’année passée, le décalage était plus grand encore, à près de 100%. « 

4.3/5 – (113 votes)
Partagez cet article :
A lire également :
  • 99584.jpg

    Comment entretenir son matelas à mémoire de forme pour une durée de vie prolongée ?

  • Analyse du ROI pour investissement immobilier de luxe

    Analyse du ROI pour investissement immobilier de luxe

  • Ascenseurs de maison : guide des adaptations et aides disponibles

    Ascenseurs de maison : guide des adaptations et aides disponibles

  • Comment choisir un installateur pour votre ascenseur maison

    Comment choisir un installateur pour votre ascenseur maison

  • Pannes ascenseur maison : guide dépannage et solutions

    Pannes ascenseur maison : guide dépannage et solutions

  • Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l'autonomie

    Ascenseurs de maison : innovations et choix pour l’autonomie

  • FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

    FAQ installation ascenseur : guide achat et choix pour seniors

  • Sécurité et normes pour l'installation d'ascenseurs de maison

    Sécurité et normes pour l’installation d’ascenseurs de maison

  • Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

    Installation ascenseur maison : défis et solutions pour réussir

  • 96112.jpg

    Les critères pour bénéficier du statut de LMNP

  • Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

    Maintenance ascenseur : calendrier et conseils pratiques

  • Installation ascenseur maison : Guide étape par étape

    Installation ascenseur maison : Guide étape par étape