Comment chauffer une maison passive ?

Une maison passive concerne une habitation avec une faible consommation en énergie.

maison passive le chauffage
maison passive le chauffage

La fabrication d’une maison passive représente souvent plusieurs questions concernant le chauffage et l’humidité. Pour bénéficier du meilleur confort possible, il est nécessaire que votre système de chauffage soit en adéquation avec votre logement. Pour cela, vous pouvez choisir le chauffage selon vos besoins.

Le besoin d’une maison passive avec une maison

Pour une maison passive, les besoins en chauffage diminuent, mais ils subsistent surtout pendant la nuit en hiver très froid. Il faut donc ajouter des matériaux rafraîchissants surtout en été pour une maison dite « passive ». Pour en savoir plus sur les dispositifs et les techniques pour la construction de ce type de maison, vous pouvez vous renseigner sur des sites spécialisés sur les constructions des maisons écologiques.

Une maison qui ne dispose d’aucun apport en chaleur ne peut pas subvenir au besoin du confort moderne. Même en présence d’une étanchéité parfaite et d’une isolation, la production de l’énergie sur une maison passive est nécessaire. Une maison passive a besoin d’un chauffage de 15 kWh/m²/an, c’est-à-dire une maison de 1000 m2, elle présente une consommation de 1500 kWh.

A lire aussi :   Rénovation énergétique : les aides diminuent ?

Les solutions de chauffage

Il existe deux méthodes de chauffage efficaces pour une maison passive : le chauffage centralisé et le chauffage décentralisé.

Le chauffage centralisé

Il s’agit d’une méthode qui permet de chauffer toute la maison, quelle que soit sa surface. Ce système garantit un confort optimal à toutes les pièces de votre logement. Il assure assez souvent la production d’eau chaude.

  • Le fuel : La chaudière fuel est en voie de disparaître. Elle est particulièrement coûteuse et polluante.
  • Le gaz : représente la deuxième énergie que le ménage utilise après l’électricité. Le gaz pollue l’environnement et l’atmosphère. Il procure du confort au quotidien. Son acheminement est coûteux.
  • L’électricité par pompe : il consiste à compresser l’air ou de l’eau afin de produire de l’énergie. Elle fonctionne avec de l’électricité et son bénéfice est lié à la source de chaleur et à l’efficacité du compresseur.
  • Le chauffage à bois centralisé : c’est un poêle à granuler, à bûches ou en cuisinière. Il fonctionne à partir du bois et donne le même confort qu’une pompe à chaleur.
A lire aussi :   Quelle est la dépense moyenne des foyers français pour les énergies ?

Le chauffage décentralisé

Les besoins de chaleur d’une maison passive sont faibles comme un poêle à bois. Le système de chauffage décentralisé ne satisfait pas le besoin d’eau chaude. En plus, il n’est pas efficace sur une surface environnant le 90 à 110 m2.

Le choix de chauffage

Une maison passive doit profiter des apports solaires, elle doit être bioclimatique. Il permet de diminuer de 30 % vos factures de chauffage. Quelques maisons peuvent souscrire d’un simple appoint à granules ou en bûches.

Pour une maison passive à partir de 110 m2, optez pour un chauffage solaire, il permet de chauffer l’eau pour le sanitaire et pour le chauffage. Ainsi, vous serez indépendant de la croissance des énergies futures et des abonnements qui sont liés aux fournisseurs. Voici les vertus du chauffage solaire :

  • Une pollution inexistante ;
  • Pas de consommation ;
  • Une durée de vie au-delà de 25 ans ;
  • Un retour d’investissement rapide ;
  • Un entretien presque inexistant.
A lire aussi :   Quel est le moyen le plus économique de chauffer une maison ?

Écrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !