Isolation des combles perdus : le secret d’une rénovation durable et confortable

Angélique Lastouffe
31 décembre 2023
Temps de lecture : 3 minutes
insulation of attic with thermal insulation cold b 2023 11 27 05 29 49 utc

L’isolation des combles perdus est une étape clé pour assurer le confort thermique et acoustique de votre maison. En effet, jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur ont lieu par la toiture. Une bonne isolation permet donc de réaliser des économies sur vos factures de chauffage tout en préservant l’environnement. Dans cet article, nous vous présentons les différentes techniques de pose, le choix de l’isolant ainsi que les astuces pour garantir une mise en œuvre réussie.

Les techniques de pose pour isoler les combles perdus

Il existe plusieurs méthodes pour poser l’isolant sur les combles perdus. Chacune d’elle possède ses avantages et inconvénients en fonction de la configuration de votre logement.

La laine à dérouler

La laine à dérouler représente une solution classique d’isolation des combles. Ce matériau en rouleaux s’étale facilement sur le plancher du grenier en respectant la largeur entre les solives. Il assure une excellente performance thermique et phonique à condition d’éviter les ponts thermiques causés par une découpe approximative ou une mauvaise pose.

L’isolation soufflée

Idéal pour les combles peu accessibles, l’isolation soufflée consiste à projeter des flocons d’isolant à l’aide d’une machine spéciale. Ces flocons se répartissent uniformément sur toute la surface du plancher, offrant ainsi une excellente isolation et évitant les ponts thermiques.

A lire aussi :   Optimisation Isolation Combles : Réduire Factures et Gain Énergie

Les panneaux isolants

Les panneaux rigides sont parfaits pour isoler les combles à accès difficile. Leur mise en œuvre est simple et rapide, mais nécessite toutefois un soin particulier pour respecter le bon espacement entre les plaques. Les panneaux présentent généralement de très bonnes performances thermiques.


Le choix de l’isolant : des matériaux adaptés aux besoins et contraintes

Dans votre projet d’isolation des combles perdus, il vous faudra choisir le matériau idéal selon vos exigences en matière de performance, d’économie d’énergie et de respect de l’environnement.

La laine minérale

La laine minérale regroupe la laine de verre et la laine de roche. Elle constitue un excellent isolant grâce à sa capacité à emprisonner l’air. La laine de verre est plus accessible que la laine de roche, mais cette dernière offre une meilleure résistance à la compression et une durabilité supérieure. Attention cependant à bien protéger ses voies respiratoires lors de la pose, car ces matériaux peuvent être irritants.

Les isolants naturels

Ces types d’isolants sont fabriqués à partir de fibres végétales ou animales telles que la laine de mouton, le chanvre, le liège ou la cellulose. Ils présentent une faible empreinte écologique et offrent un bon niveau d’isolation. Cependant, leur utilisation peut être limitée par leur coût généralement plus élevé.

A lire aussi :   Nettoyer un mur blanc jauni par la cigarette : les techniques et astuces pour retrouver une surface impeccable

Les isolants synthétiques

Le polystyrène expansé (PSE) et le polyuréthane (PUR) sont les principales références en matière d’isolants synthétiques. Ils sont très légers et étanches à la vapeur d’eau tout en possédant de bonnes propriétés thermiques. En revanche, ils sont moins respectueux de l’environnement que les isolants naturels en raison des procédés de fabrication utilisés.

Les clés pour une mise en œuvre réussie de votre isolation des combles perdus

Pour assurer un rendement optimal, quelques précautions doivent être prises lors de l’installation de l’isolant dans vos combles perdus.


  • Préparer soigneusement le chantier : dégagez l’espace de travail en retirant tous les objets présents dans les combles pour faciliter la pose du matériau isolant.
  • Vérifier l’état de la charpente : assurez-vous qu’elle ne présente pas de signe de fragilité ni d’infiltrations qui pourraient compromettre l’efficacité de l’isolation.
  • Soigner la pose de l’isolant : respectez méticuleusement les recommandations du fabricant concernant l’épaisseur, la technique de pose et l’espacement entre les matériaux isolants pour éviter les ponts thermiques.
  • Assurer une ventilation adéquate : il est essentiel d’aménager une circulation d’air suffisante dans les combles pour limiter les risques de condensation et assurer le bon vieillissement de l’isolant.
  • Penser à l’étanchéité à l’air : n’oubliez pas de poser une membrane d’étanchéité à l’air sous l’isolant pour éviter les déperditions d’énergie.
A lire aussi :   Déménagement d’entreprise : comment organiser une logistique efficace ?

En suivant ces conseils et en adaptant votre choix d’isolant et sa mise en œuvre à vos besoins spécifiques, vous garantirez une isolation durable et efficace des combles perdus de votre maison. Vous profiterez ainsi d’un confort amélioré tout au long de l’année et réaliserez des économies significatives sur vos factures énergétiques.

Partagez cet article :
A lire également :
  • Prix de petits ascenseurs maison : guide d'installation et coût

    Prix de petits ascenseurs maison : guide d’installation et coût

  • Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

    Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

  • Prix d'un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

    Prix d’un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

  • fournisseur de gaz

    Quand faut-il changer de fournisseur de gaz ?

  • Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

    Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

  • Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

    Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

  • 3460dc33dce3a228135d29cdaefd61c4

    Rénovation de toiture : pourquoi faire appel à des professionnels ?

  • Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

    Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

  • Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

    Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

  • Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

    Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

  • Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

    Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

  • Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif

    Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif