Optimiser votre maison: Avantages et coûts de l’isolation par l’extérieur

Angélique Lastouffe
30 décembre 2023
Temps de lecture : 4 minutes

Réchauffez votre intérieur tout en réduisant vos factures d’énergie grâce à l’isolation par l’extérieur; un investissement astucieux qui conjugue économie et écologie. Cet article dévoile les clés d’une habitation à la fois confortable et économe, vous guidant vers la technique d’isolation idéale adaptée à vos exigences et à votre budget.

office building under construction. facing and insulation of walls.

Résumé du Contenu

  • Isolation par l’extérieur : augmente surface habitable, idéale pour passoires thermiques et permet 25% d’économie d’énergie.
  • Techniques d’isolation : ITE sous enduit/bardage, ITE sous crépi, ITE sous vêture, ITE avec panneaux préfabriqués variés en coût et esthétique.
  • financières : CITE, MaPrimeRénov’, subventions de l’Anah pour alléger le coût des travaux.

Technique 🛠️ Performance Énergétique 🔋 Esthétique 🎨 Coût 💰
ITE sous enduit/bardage Très bonne (𝜆: 0,038-0,023 W/m.K) Variable selon matériaux 100-200 €/m²
ITE sous crépi Bonne Léger, variété de finitions 100-200 €/m²
ITE sous vêture Bonne Styles divers, adaptable 150-250 €/m²
ITE panneaux préfabriqués Très bonne Résistante aux chocs 200-300 €/m²

Pour obtenir un devis précis, faites-nous une demande.

L’isolation par l’extérieur est une technique de rénovation énergétique qui consiste à habiller les façades d’un bâtiment avec un matériau isolant. Cette approche innovante offre de nombreux avantages pour améliorer le confort thermique et acoustique des logements tout en réalisant des économies d’énergie. Dans cet article, nous vous présentons les différentes options, leurs performances, et comment choisir la solution la mieux adaptée à votre projet.

Pourquoi opter pour l’isolation par l’extérieur ?

En France, environ 20% des pertes de chaleur proviennent des murs extérieurs, sans compter les ponts thermiques qui génèrent près de 10% de déperdition supplémentaire. L’isolation par l’extérieur permet de traiter efficacement ces sources de perte de chaleur et d’améliorer globalement la performance énergétique d’un logement. Parmi ses principaux avantages figurent :

  • L’augmentation de la surface habitable : en intervenant sur la façade, il n’est pas nécessaire de réduire l’espace intérieur pour poser l’isolant.
  • Une réponse adaptée aux passoires thermiques : cette technique convient particulièrement aux bâtiments anciens à très faible performance énergétique, dont les besoins de chauffage sont importants.
  • Un gain moyen de 25% sur la consommation énergétique : en supprimant les ponts thermiques et en réduisant les déperditions, l’isolation par l’extérieur permet de réaliser des économies d’énergie non négligeables.
  • Un confort de vie amélioré : en comme en été, cette technique d’isolation favorise la régulation thermique entre différentes saisons. Elle assure également une meilleure étanchéité à l’air et contribue ainsi au bien-être dans le logement.
A lire aussi :   Isolant électrique : les clés pour optimiser l’économie d’énergie dans votre habitation

Les différentes techniques d’isolation par l’extérieur

Il existe plusieurs méthodes pour isoler un bâtiment par l’extérieur, chacune ayant ses spécificités et son niveau de performance. Voici un comparatif des principales options :

1. Le système ITE sous enduit ou bardage

Cette approche consiste à poser un matériau isolant (polystyrène expansé, laine minérale, fibre de bois) sur la façade, puis à recouvrir cet isolant d’un enduit décoratif ou d’un bardage. Ce procédé offre :


  • Une excellente performance énergétique, avec un coefficient lambda compris généralement entre 0,038 et 0,023 W/m.K.
  • La possibilité d’utiliser l’isolant adapté aux contraintes environnementales (chaleur, humidité) et aux caractéristiques esthétiques souhaitées.
  • Des coûts moyens compris entre 100 et 200 €/m2 selon le choix de l’isolant, du revêtement et de la complexité des travaux.

2. Le système ITE sous crépi ou enduit mince

Le principe est similaire au premier, mais les matériaux employés sont différents : ici, l’isolant est recouvert d’un crépi souple ou d’un enduit mince qui épouse les formes et les irrégularités de la façade. Les points forts de cette technique :

  • Un aspect visuel plus léger que le bardage, avec une grande variété de finitions et de teintes possibles.
  • Une résistance aux impacts plus importante grâce à l’élasticité du crépi.
  • Des coûts comparables à ceux de l’ITE sous enduit ou bardage (entre 100 et 200 €/m2).
A lire aussi :   Isolant Phonique Plancher Bois : Comment préserver la tranquillité de votre espace

3. Le système ITE sous vêture ou contreventement

Dans ce cas, l’isolant est posé entre les montants verticaux d’une ossature en bois ou en métal fixée sur la façade. La vêture (en aluminium, PVC ou composite) est ensuite posée par-dessus. Ses atouts principaux :

  • Une facilité de mise en œuvre, même sur des bâtiments à l’architecture complexe.
  • Une esthétique versatile : la vêture peut être choisie dans de nombreux styles et coloris pour s’adapter au contexte architectural environnant.
  • Des coûts légèrement plus élevés que les autres options (entre 150 et 250 €/m2).

4. Le système ITE sous panneaux préfabriqués

Un isolant est collé sur un panneau de parement rigide, le tout étant ensuite fixé directement sur la façade. Cette méthode offre :

  • Une pose rapide, avec des panneaux prêts à poser et peu d’étapes pour assembler l’ensemble.
  • Une grande résistance aux chocs grâce au parement rigide.
  • Des coûts moyens compris entre 200 et 300 €/m2 selon les matériaux utilisés.

Pour vous aider à choisir la technique d’isolation par l’extérieur qui correspond à vos besoins, il est donc important de comparer leurs performances, leur aspect visuel et leur coût. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un architecte ou d’un professionnel de la rénovation énergétique pour trouver la solution adaptée à votre logement.

A lire aussi :   Rénovation éco-responsable : zoom sur l’isolation efficace des murs extérieurs

Les aides financières pour l’isolation par l’extérieur

Le montant des travaux pour une isolation par l’extérieur peut sembler élevé, mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’un investissement rentable grâce aux économies d’énergie réalisées. Par ailleurs, plusieurs dispositifs existent pour alléger la facture :


  • Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) : il permet de déduire une partie des dépenses liées aux travaux d’isolations éligibles.
  • Le dispositif MaPrimeRénov’ : cette aide, mise en place par l’État et accessible sous conditions de ressources, vise à soutenir les ménages dans leurs projets de rénovation énergétique.
  • Les subventions de l’Anah (Agence nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) : elles couvrent une partie des coûts des travaux pour les propriétaires occupants ou bailleurs qui répondent à certains critères.

Pensez à vous renseigner sur ces différentes aides pour financer votre projet d’isolation thermique par l’extérieur et profiter pleinement des avantages de cette technique moderne et performante.

Partagez cet article :
A lire également :
  • Prix de petits ascenseurs maison : guide d'installation et coût

    Prix de petits ascenseurs maison : guide d’installation et coût

  • Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

    Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

  • Prix d'un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

    Prix d’un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

  • fournisseur de gaz

    Quand faut-il changer de fournisseur de gaz ?

  • Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

    Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

  • Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

    Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

  • 3460dc33dce3a228135d29cdaefd61c4

    Rénovation de toiture : pourquoi faire appel à des professionnels ?

  • Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

    Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

  • Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

    Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

  • Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

    Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

  • Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

    Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

  • Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif

    Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif