Obtenir des aides pour financer votre monte-escalier

Angélique Lastouffe
28 mars 2024
Temps de lecture : 3 minutes
Obtenir des aides pour financer votre monte-escalier

Quand j’aborde le défi d’adaptation de l’espace intérieur pour en faire un cocon confortable et sécurisé, savoir comment financer les aménagements nécessaires est un point central. L’installation d’un dispositif élévateur comme un monte-escalier est une solution souvent envisagée pour pallier les difficultés de mobilité à la maison. Toutefois, son coût peut être un frein. Heureusement, diverses subventions et dispenses fiscales existent pour assister dans cette démarche. Laissez-moi vous guider à travers ce labyrinthe de possibilités.

financières pour monte-escalier : l’apa et la pch

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est une subvention dédiée aux seniors en perte d’autonomie. Pour y être éligible, il faut avoir plus de 60 ans et être classé entre 1 et 4 sur la grille AGGIR – un outil qui évalue le degré de dépendance. Vivre à domicile est aussi un critère de recevabilité. Avec des montants mensuels pouvant varier de 705,13 euros à 1.807,89 euros, en fonction des ressources, l’APA peut couvrir une partie significative des frais liés à l’installation d’un monte-escalier, sous condition d’évaluation par une équipe médico-sociale départementale. La demande se réalise auprès du Conseil départemental ou du Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC).

Dans le même registre, la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), proposée par la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph), prend en charge jusqu’à 50% des frais engagés pour l’achat et la pose d’un monte-escalier, avec un pacage à 10.000 euros. Cette aide s’adresse aux personnes ayant une reconnaissance de handicap et nécessite un dossier comprenant un formulaire et un certificat médical récent.

A lire aussi :   Le nettoyage de votre maison avec du vinaigre blanc : guide complet 

La subvention habiter facile de l’anah et le crédit d’impôt

L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) propose l’aide « Habiter facile » pour financer jusqu’à 50% des dépenses liées à l’aménagement du logement en cas de handicap ou de perte d’autonomie, si l’on dispose de revenus modestes ou très modestes. Cette subvention se chiffre à 7.000 euros pour les revenus modestes et jusqu’à 10.000 euros pour les très modestes. Pour en bénéficier, il faut être propriétaire du logement depuis plus de 15 ans, résider en France et faire effectuer les travaux par un professionnel.

Le crédit d’impôt est une autre possibilité attrayante avec une défiscalisation pouvant atteindre 25% des dépenses pour l’installation d’un monte-escalier, plafonnée à 5.000 euros pour une personne seule et à 10.000 euros pour un couple. Validé en déclare ses dépenses d’équipement dans la déclaration d’impôt, il permet souvent, malgré sa nature non cumulative avec d’autres aides telles que Ma Prime Adapt, de réaliser des économies substantielles.


Les aides locales et sectorielles pour l’accessibilité

Il est judicieux de se tourner vers les aides locales, car certaines collectivités territoriales offrent des subventions pour encourager l’autonomie des personnes âgées à domicile. Prendre contact avec sa mairie, le conseil départemental ou le CLIC local peut mener à l’identification de dispositifs financiers spécifiques à votre région.

A lire aussi :   Panneaux Solaires Français : Avantages Écologiques et Réduction de Coûts

Les caisses de retraite entrent également dans la danse de l’entraide financière. Suivant certaines dispositions relatives à l’âge et aux besoins en assistance quotidienne, elles peuvent participer au financement des coûts jusqu’à 3.500 euros. Rien ne vaut l’instant où je partage dans les forums ou avec mes voisins ces précieuses informations, unissant ma passion pour les intérieurs harmonieux et les solutions pratiques.

Optimisation fiscale et prêts favorables pour votre monte-escalier

L’aspect fiscal offre également des reliefs d’allègement financier, notamment via la TVA réduite à 5,5%. Cette mesure s’applique aux logements de plus de deux ans, propriétés ou en location, et aux travaux réalisés par un professionnel. Cela permet, sans condition de ressources, de réduire les frais liés à l’achat et la pose du matériel.

Ne négligeons pas non plus les prêts avantageux comme le prêt pour l’amélioration de l’habitat (PAH) de la CAF couvrant jusqu’à 80% des travaux, dans la limite de 1.067,14€, remboursable sous 36 mois avec un taux d’intérêt de 1%. Un coup de pouce financier que je considère lorsque je suis confrontée à des investissements liés au confort et à la sécurité du foyer.

Pour récapituler, voici un tableau synthétique des aides mentionnées :


Aide Bénéficiaires Conditions Montant/Pourcentage
APA 60 ans et +, perte d’autonomie Évaluation de l’autonomie, ressources Variable selon ressources
PCH Personnes avec reconnaissance de handicap Dossier Mdph Jusqu’à 50%, plafond de 10.000€
Anah – Habiter facile Propriétaires avec handicap/perte d’autonomie Résidence principale, travaux professionnels, propriété de + 15 ans 35% à 50%, max 7.000€ ou 10.000€
Crédit d’impôt Personnes âgées/handicapées en résidence principale Déclaration d’impôt, installation professionnelle 25%, plafonné à 5.000€/10.000€
Aides locales Résidents de certaines collectivités Varie localement Varie
Caisse de retraite Séniors, besoin d’assistance quotidienne Évaluation personnalisée Jusqu’à 3.500€
TVA réduite Propriétaires/locataires Résidence + 2 ans, travaux pro 5,5%
Prêt CAF Bénéficiaires de prestations CAF Hors APL et AAH, résidence en France 80% du coût, max 1.067,14€
A lire aussi :   Guide d’entretien et prix de réparation monte-escalier

Dans ma quête constante pour enrichir le cadre de vie de mes lecteurs, découvrir et partager ces aides constitue un moyen de faciliter l’implantation harmonieuse de solutions pratiques telles que le monte-escalier, pour une demeure à la fois esthétique et adaptée. Si vous souhaitez approfondir ce sujet ou partager votre expérience, notre forum LaBelleMaison est ouvert à toutes vos contributions.

Partagez cet article :
A lire également :
  • Prix de petits ascenseurs maison : guide d'installation et coût

    Prix de petits ascenseurs maison : guide d’installation et coût

  • Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

    Ascenseur smart home : investissement et avantages pratiques

  • Prix d'un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

    Prix d’un ascenseur de maison : guide et aperçu des coûts

  • fournisseur de gaz

    Quand faut-il changer de fournisseur de gaz ?

  • Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

    Guide entretien ascenseur maison : maintenance pratique

  • Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

    Personnaliser votre ascenseur de maison : guide et options

  • 3460dc33dce3a228135d29cdaefd61c4

    Rénovation de toiture : pourquoi faire appel à des professionnels ?

  • Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

    Sécurité et normes des ascenseurs de maison analysées

  • Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

    Installation ascenseur maison : guide sur les normes et choix

  • Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

    Ascenseurs sans gaine pour maisons : votre solution accessible ?

  • Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

    Ascenseur maison : hydraulique ou électrique, que choisir ?

  • Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif

    Innovations en ascenseurs : pour un habitat accessible et évolutif