Pompe à chaleur air-air : Subventions pour un choix éco-responsable

Angélique Lastouffe
9 janvier 2024
Temps de lecture : 3 minutes
repairman working on air conditioner

La transition vers des sources d’énergie plus respectueuses de l’environnement est aujourd’hui au cœur des priorités dans le monde entier. Parmi les différents moyens de réduire notre empreinte écologique, l’installation d’une pompe à chaleur air-air représente un choix concret et accessible pour les particuliers. Ce dispositif bénéficie également de plusieurs subventions pour favoriser son adoption.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air fonctionne en captant la chaleur présente dans l’air extérieur pour la transférer à l’intérieur du bâtiment. Ainsi, elle permet de chauffer les pièces en , mais aussi de les rafraîchir en été. La performance de cette technologie repose sur l’efficacité du processus de récupération de l’énergie contenue dans les flux thermiques naturels, permettant ainsi de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Les avantages environnementaux

L’un des principaux atouts des pompes à chaleur air-air réside dans leur faible impact environnemental comparé aux autres systèmes de chauffage traditionnels tels que la chaudière à gaz ou à fioul. Grâce à leur utilisation de l’énergie renouvelable contenue dans l’air, ces équipements permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’énergie calorifique.

Diminution de la consommation d’énergie

Par ailleurs, l’installation d’une pompe à chaleur air-air contribue également à une moindre consommation d’énergie dans les logements. En effet, ce système nécessite moins d’électricité pour fonctionner que les méthodes conventionnelles de chauffage.

A lire aussi :   Abri piscine : pourquoi installer un abri piscine ?

Subventions et financières disponibles

Pour encourager les particuliers à opter pour des solutions éco-responsables, plusieurs subventions et dispositifs d’aides existent pour financer partiellement ou totalement l’installation d’une pompe à chaleur air-air.


MaPrimeRénov’ Sérénité

Cette aide de l’état est destinée aux ménages modestes et très modestes souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. Les montants accordés varient en fonction du niveau de ressources des bénéficiaires, ainsi que de la performance énergétique obtenue grâce aux travaux entrepris. Dans le cas d’une installation de pompe à chaleur air-air, cette prime peut couvrir jusqu’à 35% du coût total de l’équipement.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Jusqu’en 2020, le CITE permettait de déduire un certain pourcentage des dépenses engagées pour l’acquisition d’équipements performants sur le plan énergétique, dont les pompes à chaleur air-air, de l’impôt sur le revenu. Ce taux variait en fonction des caractéristiques du dispositif et des performances énergétiques du logement. Depuis 2021, le CITE a été remplacé par MaPrimeRénov’ pour les ménages aux revenus modestes et très modestes. Toutefois, les autres catégories de revenus peuvent encore bénéficier du CITE sous certaines conditions.

Les Certificats d’économie d’énergie ()

Le dispositif des CEE permet de financer en partie les travaux d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments. Pour être éligible à cette aide, les pompes à chaleur air-air doivent répondre à plusieurs critères techniques définis par l’état. Les fournisseurs d’énergie, via leurs programmes de prime énergie, sont tenus de proposer ces certificats aux particuliers souhaitant réaliser ce type d’installation.

A lire aussi :   Plancher chauffant pompe à chaleur : une combinaison gagnante pour le confort et l’efficacité énergétique

La TVA réduite

Dans le cadre des travaux de rénovation énergétique, la TVA peut être réduite à un taux de 5,5% pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air. Cette mesure s’applique uniquement sur la main d’œuvre et les équipements fournis par un professionnel.

Comment bénéficier de ces subventions ?

Pour profiter des aides financières destinées à faciliter l’acquisition d’une pompe à chaleur air-air, il est nécessaire de respecter certaines conditions et démarches préalables.


Vérifier l’éligibilité de l’installation

Tout d’abord, il convient de vérifier que le dispositif choisi respecte les exigences techniques et de performances énergétiques requises par les différents dispositifs d’aides. Dans le cas contraire, il ne sera pas possible de prétendre aux subventions.

Faire appel à un professionnel RGE

Pour être éligible aux aides financières, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par une entreprise ou un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’environnement). Cette certification garantit la qualité des prestations fournies en matière d’économie d’énergie.

Monter son dossier de demande d’aide

Une fois le choix du matériel et du professionnel effectué, il est nécessaire de constituer un dossier de demande d’aide auprès des organismes compétents. Ce dossier comprend généralement des informations sur le demandeur, le logement concerné, les devis de travaux ainsi que les caractéristiques techniques du dispositif choisi.

A lire aussi :   Découvrez ces 5 conseils pour bien choisir un abri de jardin et ne pas se tromper

Le rôle des collectivités territoriales

Afin d’accélérer la transition énergétique au niveau local, certaines collectivités territoriales mettent également en place leurs propres subventions pour soutenir l’installation de pompes à chaleur air-air chez les particuliers. Les montants accordés et les conditions d’éligibilité sont variables selon les communes et départements. Il est donc recommandé de se renseigner auprès des autorités locales compétentes pour connaître les opportunités offertes dans sa région.

Des solutions de financement adaptées

Pour ceux qui ne seraient pas éligibles aux subventions ou qui souhaiteraient compléter les aides perçues, des offres de financement spécifiques existent. Il est notamment possible d’opter pour un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), dont le montant et les conditions d’obtention dépendent du projet de rénovation énergétique envisagé.

En résumé, l’investissement dans une pompe à chaleur air-air constitue un choix judicieux pour contribuer à la transition énergétique tout en bénéficiant de nombreux avantages financiers. Les subventions et dispositifs d’aides disponibles viennent alléger le coût initial de l’installation, permettant ainsi aux particuliers d’adopter cette solution éco-responsable plus facilement.

Partagez cet article :
A lire également :
  • Top 3 anti fourmis : choisissez les meilleurs produits 2024

    Top 3 anti fourmis : choisissez les meilleurs produits 2024

  • Comment installer un piège à cafards efficacement

    Comment installer un piège à cafards efficacement

  • Identifier et traiter les piqûres de punaises de lit

    Identifier et traiter les piqûres de punaises de lit

  • Achat Goliath Gel en magasin : trouvez votre insecticide

    Achat Goliath Gel en magasin : trouvez votre insecticide

  • Trouver et éliminer un nid de mouches efficacement

    Trouver et éliminer un nid de mouches efficacement

  • johnny briggs ls1dt3ngcuw unsplash

    Iconique et intemporel : comment conserver son canapé Chesterfield dans sa décoration intérieure en 2024 ?

  • Comment repérer et détruire les œufs de punaise de lit

    Comment repérer et détruire les œufs de punaise de lit

  • Protégez vos vêtements : guide anti-mites efficace

    Protégez vos vêtements : guide anti-mites efficace

  • Premiers secours et traitement pour piqûres d'insectes

    Premiers secours et traitement pour piqûres d’insectes

  • Piqûre de puce maison : symptômes, reconnaître et soulager

    Piqûre de puce maison : symptômes, reconnaître et soulager

  • Différencier et éliminer souris et mulots dans la maison

    Différencier et éliminer souris et mulots dans la maison

  • Optimisez l'intimité de votre jardin avec des clôtures et portails adaptés

    Optimisez l’intimité de votre jardin avec des clôtures et portails adaptés