Il faut connaître les avantages du service à la personne et du jardinage quand on est entrepreneur.

jardin et jardinage
jardin et jardinage (4)

Certaines personnes trouvent certaines tâches difficiles ou compliquées, comme le nettoyage des animaux domestiques ou le jardinage, parce qu’elles manquent d’expérience ou de temps. Vous pouvez faire appel à un entrepreneur indépendant « d’assistance personnelle » pour vous aider. Les services à la personne désignent les travaux utiles dans la vie quotidienne. Le jardinage fait partie de ces tâches. Il s’agit d’un appareil d’exercice que la loi autorise. Continuez à lire pour plus d’informations. Vous obtiendrez ainsi toutes les informations dont vous avez besoin sur ce nouveau service.

Qu’est-ce que les services à la personne ?

Les services à la personne offrent une gamme de services qui peuvent être fournis à domicile, pour répondre aux besoins spécifiques d’une personne qui a besoin d’aide pour une tâche particulière. À l’exception des activités qui nuisent aux populations vulnérables telles que les personnes âgées, les jeunes enfants et les personnes handicapées, la plupart des services à la personne peuvent être effectués gratuitement. Une licence est nécessaire pour travailler avec ces types de personnes.

A lire aussi :   Quel est le salaire horaire d’un jardinier ?

Les entreprises de services à la personne sont tenues de déclarer leur activité pour bénéficier des avantages fiscaux et d’assurance sociale. Ces règles sont importantes et vous risquez que votre organisme soit retiré de la liste des organismes de services à la personne.

Comment se passe l’activité d’auto-entrepreneur dans les services à la personne et le jardinage ?

L’autoentrepreneur n’a pas le droit de faire du jardinage ou d’autres activités d’entretien des espaces verts. Ils exercent des activités plus agricoles qui ne sont pas autorisées sous le régime de la micro-entreprise. Ils dépendent uniquement de (MSA Mutuelle Societa Agricole.

Tout n’est pas perdu. Il existe un moyen d’obtenir le statut d’autoentrepreneur tout en étant propriétaire de sa microentreprise. La déclaration d’une activité plurielle est le seul moyen. Cela vous permet d’enregistrer votre microentreprise en tant que microentreprise de jardinage avec la fonction de service à la personne. Vous pouvez également exercer une activité complémentaire. Cela vous permet d’obtenir des petits travaux et des travaux ménagers dans le cadre de vos services abordables.

A lire aussi :   Pergola aluminium : qu’est-ce que c’est comme dispositif ?

Outre l’offre d’un service complémentaire, d’autres conditions doivent être respectées. Dans un premier temps, vous devez effectuer vos missions de jardinage au domicile de votre client. Vous n’êtes pas autorisé à travailler pour une entreprise. La commercialisation de matériel de jardinageet de produits n’est pas autorisée. Toutes vos missions doivent être liées à l’entretien et à la croissance des jardins potagers.

demandez 3 devis travaux gratuits

Vos impôts seront moins élevés si vous faites du service à la personne ou du jardinage en tant qu’entrepreneur.

Le service à la personne permet généralement une réduction d’impôt allant jusqu’à -50% sur toutes les sommes dépensées dans ce cadre. Les travaux de jardinage ne sont pas autorisés dans le cadre du programme d’aide à la personne. Le montant dépensé ne doit pas dépasser 5 000 euros. Pour pouvoir bénéficier d’une déduction fiscale, vous devez effectuer un paiement valide. Vous devez effectuer un paiement par virement bancaire, prélèvement automatique, carte de crédit ou chèque. Vous pouvez également utiliser des titres de service universel ou des titres interbancaires de paiement. La réduction d’impôt est accordée aux entreprises de jardinage qui ont réalisé les travaux de jardinage à votre domicile.

A lire aussi :   Découvrez ces 5 conseils pour bien choisir un abri de jardin et ne pas se tromper
  • L’adresse et le nom de l’entreprise qui fournit le service au bénéficiaire et la personne qui l’a effectué ;
  • La date de l’agrément ;
  • Un résumé des interventions effectuées, leur durée, la date et le nombre d’intervenants est fourni ;
  • Le coût final est le prix horaire ou forfaitaire de la prestation.

Ce document permet au client de demander une réduction d’impôt. Toutefois, si le client a payé le prestataire de services en CESU (chèque emploi universel), il doit mentionner clairement le montant du CESU. Parfois, l’employeur finance une partie du coût.

Ecrit par Denis Lupin

J'adore les projets de bricolage. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons créatives d'embellir ma maison, et j'aime partager mes idées avec les autres. Mon objectif est d'aider les gens à créer de beaux espaces dans leur maison, tout en respectant leur budget !